Le ministre de la Culture devra se contenter de 3 MD en...

Le ministre de la Culture devra se contenter de 3 MD en 2020

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a décidé d’augmenter le budget du ministère des Affaires culturelles de 1% au titre de l’année 2020.
Cette décision a été prise, lors d’un entretien avec le ministre des affaires culturelles Mohamed Zinelabidine, tenu mercredi, au siège du gouvernement à la Kasbah.
Le ministre des Affaires culturelles, Mohamed Zine El Abidine, a tenu à souligner, dans une déclaration aux médias, suite à cette rencontre, l’importance de cette décision et son apport bénéfique pour les artistes et pour ceux qui œuvrent dans le domaine culturel.

Selon un communiqué publié par la présidence du gouvernement, le ministre des Affaires culturelles a mis l’accent sur cette décision gouvernementale en rappelant l’évolution du budget de son département depuis 2016. “Le budget était de 26 millions de dinars pour 27 mille manifestations culturelles, aujourd’hui nous parlons de 117 mille manifestations culturelles pour un budget de 72 millions de dinars touchant toutes les régions, pour atteindre l’année prochaine 470 millions de dinars” a-t-il expliqué
Parlant de la coopération avec les associations culturelles, le ministre a indiqué que le nombre des associations bénéficiaires a atteint 1360 associations en 2019 contre 400 associations en 2016.
Il a, par ailleurs, estimé que la Tunisie est devenue une destination capable d’accueillir les plus grandes manifestations avec 17 grandes manifestations organisées en 2019 contre 6 manifestations en 2016.

Rappelons que le budget du ministère des Affaires culturelles pour l’année 2019 est estimé à 300,146 millions de dinars, soit 0,73% du total du budget de l’Etat. Alors 1% de plus ça fait à peine 3 millions de dinars supplémentaires dans le budget de 2020. C’est pas avec ça que Mohamed Zine El Abidine va inverser la plongée des achats de publications étrangères ou se dégager de vraies marges de manoeuvre pour financer les événements culturels, dans un ministère dont 69,4% du budget est aspiré par les salaires; mais il n’est pas le seul, le département de l’Education, qui a la plus grosse allocation, fait bien pire…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire