Même pas 10 000 t de phosphate !

La production quotidienne de phosphate a reculé à moins de dix mille tonnes dans le bassin minier, malgré la reprise de l’activité à M’dhila et Redayyef.

La grève continue par contre à Moulares et à Métlaloui, à cause de plusieurs réclamations d’ordre matériel et professionnel.

A noter que les syndicalistes du secteur des phosphates, réunis hier mardi 19 février 2019 au siège de l’Union régionale du travail de Gafsa, ont décidé d’entamer une grève générale le 5 mars 2019 dans tous les secteurs de la CPG si leurs réclamations ne sont pas satisfaites.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -