Tags Posts tagged with "ghriba"

ghriba

par -

Au rythme des prières de fidèles et sous une pluie de bonbons, la communauté juive a clôturé, dimanche 14 mai 2017, son pèlerinage annuel à la synagogue de la Ghriba dans l’île de Djerba.
La grande sortie, plus connue sous l’appellation ” El Kharja Lekbira ” a vu, cette année, la participation de centaines voire de milliers de personnes qui ont accompagné le ” minaret ” dans sa tournée régulière.
” Il s’agit d’un moment fort dans le rituel du pèlerinage où des milliers de juifs arrivent pour prier, allumer les chandelles et écrire leurs vœux sur les œufs “, a indiqué Perèz Trabelsi, président de l’Association de la Ghriba.
La tournée du minaret, décoré de foulards de toutes les couleurs, a été, cette année, écourtée pour des raisons de sécurité.
Pour René Trabelsi, membre du comité d’organisation du pèlerinage de la Ghriba, le nombre des pèlerins juifs, demeure, cette année important. ” Environ 100 médias avaient assuré la couverture du pèlerinage ” a-t-il encore souligné.
Le porte-parole du grand-rabbin de France Moshe Levin a quant à lui salué l’organisation de ce pèlerinage qui s’est déroulé dans de bonnes conditions notamment en termes de sécurité ” .
Selon lui, la Tunisie a prouvé une fois de plus qu’elle est capable de défendre ses principes dont la liberté de religion qui permet à chacune et chacun de prier et de s’adresser à dieu comme il l’entend ” a-t-il souligné.
Moshe a espéré que ce lieu ” où on retrouve cette fraternité qu’on a oublié depuis longtemps dans d’autres pays soit l’inspiration pour les peuples d’une vie de paix, d’harmonie et de fraternité entre les gens “.
S’adressant aux pèlerins, la ministre du Tourisme, Salma Elloumi a assuré que la Tunisie restera à jamais une terre d’amitié, d’accueil et de joie contre le fanatisme de tout bord.
” Vous êtes venus si nombreux vivre ces moments festifs au rythme des chants et des musiques partagées, et par cela vous confirmez que la Tunisie restera à jamais une terre d’amitié , d’accueil et de joie contre le fanatisme de tout bord, ” a-t-elle dit.
Et d’ajouter : Les visiteurs de la Ghriba ont montré non seulement leur attachement à une tradition quelconque et à des lieux saints mais ” leurs gestes pieux sont aussi un message d’amour à une terre sacrée, la terre des ancêtres et de la sainteté “.
D’après la ministre, la transition vers le pluralisme et la liberté a valu à la Tunisie le respect de la communauté internationale. ” Vous serez, homme et femmes, là où vous soyez, les messagers de la bonne parole, les messagers de cette Tunisie authentique qui a besoin de tous ses enfants pour retrouver l’image qu’elle mérite, pour redevenir la destination appréciée de tous et reprendre sa position comme axe de paix et de convivialité “, a-t-elle insisté.
Elloumi a également indiqué que le tourisme tunisien commence, aujourd’hui, à reprendre sa croissance ” après les dures épreuves rencontrées ces dernières années “, formant l’espoir de voir le pèlerinage de la Ghriba contribuer à sa reprise et sa durabilité.
Cette journée a été marquée par la participation de plusieurs personnalités dont notamment, des députés, des diplomates accrédités en Tunisie, des ministres ainsi que des artistes de renom.

par -

Lancée dans les laboratoires de l’université tunisienne, l’idée de former un comité technique pour réfléchir à la création d’un musée du patrimoine juif tunisien, a pris forme ce dimanche lors d’une rencontre culturelle organisée par la Faculté de la Manouba en collaboration avec l’Institut français de Tunisie. La rencontre se tient en marge du pèlerinage annuel juif de la Ghriba.

Habib Kazdaghli, doyen de la Faculté des lettres, des arts et des humanités de la Manouba a indiqué que l’annonce de la création du comité constitue un premier pas sur la voie de la consécration de l’idée de créer le musée.

Le comité regroupe des représentants de l’Université de la Manouba, des juifs tunisiens résidant à l’étranger, la communauté juive vivant en Tunisie et des responsables des ministères du Tourisme et de la Culture.

Un rapport sur les prochaines étapes du projet sera élaboré par le comité technique.
Baptisée “Rencontres de Djerba”, la manifestation est l’occasion pour les chercheurs et les universitaires de traiter des identités plurielles de l’île de Djerba et de sa singularité.
Un des axes de la rencontre s’est focalisé sur le patrimoine de la communauté juive à Djerba qui compte environ 20 synagogues sur un total de 80 synagogues sur l’ensemble du territoire tunisien. L’accent a été mis également sur les cimetières juifs à travers une étude menée par le laboratoire du Patrimoine de la Faculté de la Manouba et l’association pour la protection du cimetière du Bourgel à Tunis.

Présent à la rencontre, l’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor a estimé que la manifestation a été l’occasion de réfléchir sur plusieurs questions culturelles importantes qui font la spécificité de la Tunisie. Il a indiqué qu’entre 550 mille à 600 mille touristes français sont attendus en Tunisie durant la prochaine saison touristique, souhaitant l’augmentation progressive des touristes français en Tunisie durant les prochaines années pour atteindre les un million de touristes dont un grand nombre d’entre eux choisissent la destination Djerba.

par -

” Berceau de plusieurs religions, la Tunisie est un pays ouvert, tolérant et en réconciliation avec son identité. Elle cohabite pacifiquement avec toutes les réglions ” a déclaré dimanche matin le chef du gouvernement, Youssef Chahed, au dernier jour du pèlerinage annuel juif de la Ghriba qui se tient du 12 au 14 mai 2017 à l’île de Djerba.

” La Tunisie est un pays sûr doté de toutes les conditions à même de permettre le bon déroulement des rites de la Ziara “, a-t-il encore souligné. Il s’agit là, selon Youssef Chahed, du “message qu’il a voulu transmettre au cours de cette visite à Djerba”. A ce propos, Chahed a mis l’accent sur le rôle du gouvernement dans le bon déroulement du pèlerinage à la Synagogue de la Ghriba qui, a-t-il dit, représente à la fois un site touristique, culturel et historique.

Selon le chef du gouvernement, la saison touristique s’annonce prometteuse. ” La réussite du pèlerinage de la Ghriba et l’augmentation de 34% du nombre des nuitées au cours du premier trimestre de l’année 2017 semblent de très bon augure “, a-t-il dit.

” Les préparatifs de la saison touristique continuent “, a-t-il ajouté, faisant remarquer que le gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires pour protéger les zones touristiques.

Le pèlerinage annuel juif de la Ghriba a démarré vendredi dernier et doit être clôturé par la procession ” Kharja “, en présence de plusieurs ministres, hommes politiques et artistes tunisiens.

par -

Le coup d’envoi du pèlerinage de la Ghriba a été donné, aujourd’hui, vendredi 12 mai  2017 à Djerba où des dispositifs sécuritaires ont été déployés.

René Trabelsi, le responsable de Royal First Voyage, qui a envisagé un retour en force des pèlerins juifs, s’attend à ce que la saison actuelle soit “exceptionnelle”.  Environ 2000 visiteurs de l’étranger et 1500 juifs de Tunisie sont attendus à la Ghriba. Ce nombre est trois fois supérieur à celui enregistré en 2016, se félicite René Trabelsi, organisateur de voyages à la Ghriba dans une déclaration récente faite aux médias.

Selon ses déclarations, le pèlerinage de cette année verra le retour de plusieurs visiteurs après une décennie de leur absence. De nombreux journalistes et des personnalités diplomatiques et religieuses, à l’instar du Grand rabbin de Bruxelles, feront le déplacement, annonce René Trabelsi.

par -

A deux jours du pèlerinage de la Ghriba, prévu du 12 au 14 mai 2017, les visiteurs commencent à affluer, mercredi 10 mai 2017, vers l’île de Djerba. Certains ont choisi de faire une tournée dans les souks pour acheter des cadeaux et retrouver des souvenirs de leur enfance pour ceux qui sont nés sur l’île. Laura, 70 ans, est l’une des adeptes de la Ghriba qui n’a “jamais manqué le rendez-vous”, depuis ses 19 ans, et reste “déterminée” à s’y rendre, chaque année, et à formuler ses veux à la Ghriba, rapporte la Tap.
A l’approche de la fête, la vigilance sécuritaire est à son maximum. Les hélicoptères patrouillent en permanence au-dessus de l’île. Des renforts sont déployés un peu partout. Des scanners sont installés au niveau du bac et du pont de la chaussée romaine. Des barrages sont disséminés sur tout le périmètre pour garantir le bon déroulement des festivités.
Environ 2000 visiteurs de l’étranger et 1500 juifs de Tunisie sont attendus à la Ghriba. Ce nombre est trois fois supérieur à celui enregistré en 2016, se félicite René Trabelsi, organisateur de voyages à la Ghriba. Il affirme dans une déclaration à la même source, que le pèlerinage de cette année verra le retour de plusieurs visiteurs après une décennie de leur absence. De nombreux journalistes et des personnalités diplomatiques et religieuses, à l’instar du Grand rabbin de Bruxelles, feront le déplacement, annonce René Trabelsi. Des juifs viendront de France, d’Amérique, du Canada et d’autres pays qui n’ont pas encore signalé, officiellement, leur retour touristique en Tunisie.
La réussite du pèlerinage de la Ghriba est très importante dans la promotion du tourisme tunisien car, pour Trabelsi, chaque pèlerin est un ambassadeur de la Tunisie dans son pays.

par -

René Trabelsi a annoncé que les premiers voyages de pèlerins de la Ghriba venant de l’Europe commencent à arriver à Djerba, soulignant, lors de son passage sur Mosaïque Fm, que  les derniers préparatifs pour l’accueil des visiteurs viennent de s’achever.

Selon ses déclarations, les estimations indiquent que le nombre des visiteurs sera multiplié par trois par rapport à l’année dernière.

Trabelsi a indiqué que plus de 80 médias étrangers vont couvrir cet évènement religieux et qui a aussi pour but de présenter la destination Tunisie dans le monde.

par -

Dans un communiqué, publié par un site israélien (YNet) qui appartient au même groupe «Yedoth Ahronoth», Israël tente de faire capoter le pèlerinage juif annuel qui se déroule dans l’île de Djerba (14 et 15 mai pour cette année 2017). Le communiqué qui cite le «Bureau de la lutte contre le terrorisme israélien, essai de faire peur aux touristes juifs en  évoquant d’éventuelles nouvelles attaques terroristes en Tunisie, et demande aux Juifs de s’abstenir de se rendre en Tunisie.

Pourtant, selon les chiffres du «Global Terrorism Index 2016 », la Tunisie est mieux classée qu’Israël elle-même. Mieux classée aussi que l’Angleterre et que la France !

Enregistrer

par -
Le pèlerinage de l'ancienne synagogue de la Ghriba

La synagogue de la Ghriba a ouvert ses portes, aujourd’hui, 25 mai 2016, pour les fidèles juifs, venus de plusieurs pays.

Les préparatifs se sont poursuivis jusqu’à hier la veille, où une présence sécuritaire massive a été notée, un scanner a été même installé à l’entrée de la ville, du côté du pont de la chaussée romaine, rapporte Shems Fm.

Le président du comité de la Ghriba, Perez Trabesi, avait indiqué que le nombre de pèlerins et visiteurs de la Ghriba est estimé entre 1500 et 2000.

« Des personnalités nationales et diplomatiques Britanniques, Américaines et françaises effectueront prochainement le pèlerinage de la Ghriba.

De son côté, le commissaire régional du tourisme Ahmed Kalboussi a affirmé, qu’une centaine de journaliste d’Allemagne, de France, d’Italie, de Belgique et des pays bas seront présents à cette occasion.

par -

Le président du comité de la Ghriba, Perez Trabesi, a indiqué que le nombre de pelerins et visiteurs de la Ghriba est estimé entre 1500 et 2000, ajoutant que les pélerins arriveront en Tunisie à partir de vendredi.
“Des personnalités nationales et diplomatiques Britanniques, Américaines et françaises effectueront prochainement le pélérinage de la Ghriba, qui se tient cette année les 25 et 26 mai”, a-t-il précisé. Le commissaire régional du tourisme Ahmed Kalboussi a affirmé, qu’une centaine de journaliste d’Allemagne, de France, d’Italie, de Belgique et des pays bas, arriveront en Tunisie entre le 20 et le 23 mai courant. “Les préparatifs vont bon train et comme chaque année, les travaux d’entretien et de nettoyage de la Ghriba ont été effectués, pour accueillir visiteurs et pélerins”, a-t-il indiqué. Une foire et une exposition se tiendront à “El Oukala”, espace commercial et culturel situé en face de la Ghriba, ainsi que des séances de dégustation de cuisine traditionnelle.
La tribune intérieure du temple a été décorée de bouquets de fleurs et de rideaux en tissu, et le sol couvert de tapisserie. Selon les rites, chaque pélerin déposera un cierge et un oeuf après avoir écrit ses voeux. Des mesures sécuritaires ont été renforcées aux alentours de la synagogue de la Ghriba, alors que des contrôles de véhicules et d’identité sont menés dans toute la région, notamment dans la région d’El Hara Esseghira.

TAP

par -

L’Institut national de Météorologie prévoit pour aujourd’hui, quelques nuages sur le nord et le centre, progressivement abondants l’après-midi avec cellules orageuses sur les régions ouest, ciel peu nuageux devenant partiellement voilé en fin de journée sur le sud.

Vent de secteur nord sur le nord et de secteur Est sur le centre et le sud : assez fort de 30 à 50 km/h dans le golfe de Gabès et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs et dépassant temporairement 60 Km/h sous orages.

Mer agitée dans le golfe de Gabès, peu agitée sur les autres côtes.

Températures maximales comprises entre 24 et 28 °C sur le nord et les hauteurs, entre 29 et 33 °C ailleurs et atteignant 35°C sur l’extrême sud.

par -

Dans une déclaration exclusive accordée ce lundi 9 mai 2016 à Africanmanager, Perez Trabelsi, président de l’Association de la Ghriba a indiqué que l’avertissement émis par Israël n’aura pas d’effet sur le pèlerinage juif de la Ghriba qui aura lieu les 25 et 26 de ce mois à Djerba.

« Israël avait eu recours à ce procédé  au cours de la saison précédente et surtout au Maroc et ceci n’a pas été conséquent », a assuré Perez Trabelsi qui s’est montré confiant quant à l’affluence des visiteurs cette année.

Il a dans le même contexte souligné que plusieurs juifs de la France, des Etats Unis ou encore d’ Israël ont confirmé leur participation à cet événement sachant qu’en 2015, le nombre des pèlerins juifs à la Ghriba, 2000 personnes venant de France, d’Italie et du Canada.

La précision du président de l’association de la Ghriba vient en réaction à l’avertissement «sérieux» émis par Israël à ses citoyens leur enjoignant d’éviter de visiter la Tunisie, où des centaines de pèlerins juifs vont célébrer la fête religieuse Lag Baomer, ce mois à Djerba.

« Il y a un avertissement de Voyage sévère pour la Tunisie (concrète menace élevée) », a déclaré le Bureau de lutte contre le terrorisme dans un communiqué publié par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Toujours selon la même source, « Des éléments  terroristes, en particulier ceux affiliés au Jihad mondial,  continuent d’opérer en Tunisie et de commettre des attentats et, par conséquent, il y a un niveau de menace élevée contre des cibles juives » tout en recommandant d’éviter les visites en Tunisie.

par -
Mahdi Jomâa a déclaré lors de la réunion préparatoire du Congrès

Israël a émis  lundi un avertissement «sérieux» à ses citoyens leur enjoignant d’éviter de visiter la Tunisie, où des centaines de pèlerins juifs vont célébrer la fête religieuse Lag Baomer, ce mois à Djerba.

“Il y a un avertissement de Voyage sévère pour la Tunisie (concrète menace élevée)”, a déclaré le Bureau de lutte contre le terrorisme dans un communiqué publié par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

” Des éléments  terroristes, en particulier ceux affiliés au Jihad mondial,  continuent d’opérer en Tunisie et de commettre des attentats et, par conséquent, il y a un niveau de menace élevée contre des cibles juives”, a déclaré le communiqué.

“Il est recommandé que les visites en Tunisie soient évitées,” a-t-il ajouté.

L’année dernière, la Tunisie a été frappée par une série d’attaques revendiquées par Daech faisant des dizaines de tués parmi les touristes étrangers.

Mais la saison 2014 du pèlerinage de la Ghriba a eu lieu sans incident, en dépit d’un avertissement similaire lancé par Israël.

Cette année, le pèlerinage de la  Ghriba aura lieu les 25 et 26 mai.

par -
Perez Trabelsi

Le pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba aura lieu, les 25 et 26 mai 2016, alors que les festivités se dérouleront du 20 au 28 du mois prochain, a annoncé Perez Trabelsi, président de l’Association de la Ghriba, jeudi, dans une déclaration à l’agence TAP. Il n’est pas encore possible d’estimer le nombre exact des visiteurs étant donné que plusieurs d’entre eux arrivent dans l’île à l’approche de la période du pèlerinage, a indiqué Trabelsi ajoutant qu’un grand nombre de ceux qui veulent se rendre à la synagogue de la Ghrina m’ont contacté pour s’enquérir de la situation générale à Djerba. Le terrorisme, qui constitue la principale crainte, a frappé dans les plus grandes capitales européennes et ne reconnaît plus les frontières, a-t-il fait remarquer en allusion aux attentats de Bruxelles et de Paris. Et d’ajouter, l’attaque de Ben Guerdane, même si elle a été la plus violente qu’a connu le pays, a laissé une image positive sur la Tunisie et sur la solidarité du peuple et sa détermination à éradiquer ce fléau. Perez Trabelsi a souligné, à l’adresse des futurs visiteurs de la Ghriba, que ce pèlerinage constitue une occasion annuelle unique qu’il ne faut pas manquer, de même pour les festivités qui l’accompagnent. Il a ajouté que la Ghriba est un grand acquis pour la Tunisie qu’il faut valoriser en tant que lieu de culte juif unique au monde. La synagogue a besoin d’aide financière car elle n’a pas réalisé de recettes durant ces derniers mois à cause de la crise du tourisme, a indiqué Trabelsi. Les revenus se sont limités aux recettes du pèlerinage de l’année dernière qui avait drainé quelque 1800 visiteurs, a-t-il précisé.

TAP

par -
Les pèlerins juifs continuent d’affluer à Djerba

Les pèlerins juifs continuent d’affluer à Djerba, pour participer à la visite annuelle de la synagogue de la Ghriba qui commence aujourd’hui, 16 mai 2014.

Dans une déclaration à Jawhara Fm, le président de la communauté juive à Djerba et également professionnel du tourisme, René Trabelsi a affirmé que le nombre total des pèlerins, tunisiens et étrangers, venus particulièrement de France, d’Italie et du Canada, doit atteindre les 2000 ou plus.

Un important dispositif a été déployé dans la région de Houmt Essouk, abritant la plus vieille synagogue d’Afrique, pour assurer la sécurité et le bon déroulement de ce rituel annuel.

Le pèlerinage de la Ghriba consiste, en fait, en une série de festivités, de prières et de rites effectués à l’intérieur de la synagogue du même nom. Les pèlerins chantent dans une ambiance festive tout en égorgeant des moutons et en buvant une eau de vie extraite des figues, spécialité des juifs de Tunisie.

par -
Un dispositif sanitaire a été mis en place par les unités conjointes de

Un dispositif sanitaire a été mis en place par les unités conjointes de l’armée et de la sécurité nationale à l’occasion de la célébration de la saison de pèlerinage à la synagogue d’El Ghriba à Djerba a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense nationale, le colonel-major Taoufik Rahmouni à l’Agence TAP.

Ce dispositif qui compte deux unités de secours équipés, un centre mobile de soins et des dispositifs d’évacuation par voie aérienne et terrestre , dispense , également , une aide à l’hôpital régional de Houmet Souk pour garantir des soins et prestations de qualité à travers le renforcement des spécialités médicales (anesthésie, réanimation, médecine d’urgence, médecine générale, infirmiers et autres spécialités), souligne la même source .

par -
Une source sécuritaire de haut niveau a indiqué

Une source sécuritaire de haut niveau a indiqué, dans une déclaration à la correspondante de l’agence TAP , que des renforts ont été dépêchés, le week-end dernier, sur l’île de Djerba, dans le cadre de la poursuite des préparatifs du pèlerinage juif de la Ghriba, prévu du 26 au 28 avril 2013.

Ces préparatifs se déroulent avec un rythme ascendant, par l’arrivée de nouveaux renforts des différents corps sécuritaires et de l’armée nationale, cette semaine.

Ils seront déployés, en particulier, sur les circuits touristiques et les entrées de l’île, ainsi que dans les lieux où vivent les habitants juifs tunisiens de Djerba, surtout dans les zones de la Grande Hara et la Petite Hara ou Arryadh où se trouve la synagogue de la Ghriba.

La même source a ajouté, que la présence sécuritaire concernera, aussi, les infrastructures sensibles, les marchés et les circuits touristiques, sans, toutefois, causer de gêne pour les citoyens ou perturber le calme de l’île, et cela à travers la réduction du nombre des barrages et des points de contrôle.

par -
Une source sécuritaire de haut niveau a indiqué

Une source sécuritaire de haut niveau a indiqué, dans une déclaration à la correspondante de l’agence TAP , que des renforts ont été dépêchés, le week-end dernier, sur l’île de Djerba, dans le cadre de la poursuite des préparatifs du pèlerinage juif de la Ghriba, prévu du 26 au 28 avril 2013.

Ces préparatifs se déroulent avec un rythme ascendant, par l’arrivée de nouveaux renforts des différents corps sécuritaires et de l’armée nationale, cette semaine.

Ils seront déployés, en particulier, sur les circuits touristiques et les entrées de l’île, ainsi que dans les lieux où vivent les habitants juifs tunisiens de Djerba, surtout dans les zones de la Grande Hara et la Petite Hara ou Arryadh où se trouve la synagogue de la Ghriba.

La même source a ajouté, que la présence sécuritaire concernera, aussi, les infrastructures sensibles, les marchés et les circuits touristiques, sans, toutefois, causer de gêne pour les citoyens ou perturber le calme de l’île, et cela à travers la réduction du nombre des barrages et des points de contrôle.

par -
 Le pèlerinage annuel de la Ghriba

Le pèlerinage annuel de la Ghriba, la plus ancienne synagogue d’Afrique sur l’île tunisienne de Djerba (sud), aura lieu du 26 au 28 avril, a annoncé à l’AFP Perez Trabelsi, représentant de la communauté juive à Djerba et organisateur des festivités.

“Les rites commenceront le 26 jusqu’au 28 avril”, a-t-il précisé ajoutant que ni le programme ni le nombre des pèlerins attendus ne “sont disponibles actuellement”.

Le pèlerinage avait été suspendu en 2011 en raison des troubles que connaissait la Tunisie dans la foulée de la révolution du 14 janvier qui a chassé l’ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali.

Il a repris en 2012 sous une haute surveillance sécuritaire et aucun incident n’y a été enregistré.

Ce pèlerinage, organisé chaque année au 33e jour de la Pâque juive, a attiré jusqu’à plusieurs milliers de pèlerins et de touristes mais leur nombre avait dramatiquement chuté après l’attentat revendiqué par al-Qaïda qui avait fait 21 morts le 11 avril 2002.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux