Sidi Bouzid : Des zones industrielles, pour rien !

Sidi Bouzid : Des zones industrielles, pour rien !

par -

Le taux d’occupation des zones industrielles à Sidi Bouzid ne dépasse pas 3%, fait remarquer le gouverneur de la région, Anis Dhifallah, samedi, lors de la troisième session ordinaire du conseil régional.

Le chômage est en hausse dans la région à cause de l’absence d’entreprises à forte employabilité et du faible taux d’implantation dans les zones industrielles, lesquelles zones industrielles sont pourtant nombreuses dans la région, ajoute le gouverneur.

Dhifallah signale, cependant, que les projets encore bloqués ne sont plus que dix et il n’en restera que huit, dans un mois, avec la réalisation d’une cimenterie à Mezzouna et d’un grand marché, à Oum Laadham.

L’accent est mis, lors de cette session, sur la croissance des investissements agricoles avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’investissement. Ainsi 22,7 millions de dinars de subvention au profit de 1894 bénéficiaires ont été approuvées pour des investissements globaux de 75,5 millions de dinars, en 2018, contre 65 millions, en 2017.

L’abondance de la production des légumes précoces enregistrée, au cours de cette saison, est confrontée aux difficultés de la distribution et de la baisse des exportations, selon un rapport présenté à cette occasion.
Dans le secteur de la santé, plusieurs problèmes liés à la faiblesse du budget sont évoqués dont le manque de médicaments, d’équipements et de maintenance, outre la nécessité de recruter des médecins spécialistes, notamment, en gynécologie, pédiatrie, chirurgie et urologie.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire