STIP : Un mauvais bilan 2017, en attendant les retombées de l’accord

STIP : Un mauvais bilan 2017, en attendant les retombées de l’accord

par -

Affectée par un arrêt total de son activité depuis le 17 juillet 2017, la STIP a connu une autre année difficile. L’entreprise a annoncé avoir réalisé en 2017 un chiffre d’affaires en chute de 31,3% par rapport à 2016. Ainsi, les revenus de la STIP se sont établis à fin décembre dernier à 28,6 millions de dinars contre 41,7 millions l’année précédente. Le chiffre d’affaires local a régressé de 24% à 26,1 millions de dinars tandis que les exportations ont reculé de 65% à 7,3 millions de dinars. Cependant, la production affiche une progression de 20,6% pour s’élever à 3.614 tonnes contre 2.995 tonnes en 2016. Par ailleurs, l’endettement de la société a poursuivi son accroissement pour atteindre 191,2 millions de dinars à fin décembre dernier contre un encours de 184,2 millions à la même date l’année précédente. Pour rappel, un accord a été signé le 24 janvier dernier entre l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), l’Union Tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), le ministère de l’industrie, de l’Energie et des petites et moyennes entreprises et le ministère des Affaires Sociales, stipulant la reprise des activités de la STIP.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire