AccueilActualitésUn projet pour des emplois décents, dans 4 gouvernorats

Un projet pour des emplois décents, dans 4 gouvernorats

Le projet « Emplois décents pour les jeunes et les femmes » a été lancé, mercredi à Tunis, au profit de quatre gouvernorats, à savoir Kairouan, Zaghouan, Tunis et La Manouba.

- Publicité-

Le bureau international du travail en Tunisie veillera sur la mise en œuvre de ce projet financé par le royaume de Norvège moyennant une enveloppe de trois millions de dollars, a fait savoir le conseiller technique principal du projet, David Andrevon lors d’une conférence organisée par le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi en partenariat avec l’organisation internationale du travail (OIT), l’union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) et l’union générale tunisienne du travail (UGTT).

Ce projet qui s’étale de 2018 à 2020 repose sur quatre volets essentiels à savoir l’appui aux institutions du marché du travail et aux partenaires sociaux dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie nationale dans le domaine de l’emploi à travers la mise en place d’un plan d’action dans les gouvernorats ciblés.
Il s’agit, en outre, d’aider quatre bureaux d’emploi dans ces gouvernorats à promouvoir leur rendement en vue d’améliorer l’employabilité des jeunes et des femmes.
Le troisième volet consiste à renforcer la création de postes d’emploi au profit des femmes et des jeunes alors que le quatrième vise à appuyer la formation professionnelle pour promouvoir l’employabilité des jeunes.

Le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Fawzi Abderrahmène, a souligné que le taux de chômage en Tunisie s’élève à 15,4%, un taux certes élevé et inacceptable mais qui est resté stable depuis 2013, a-t-il dit.
Le chômage touche, selon le ministre, 40% des diplômés du supérieur contre 11% parmi les non titulaires de diplômes universitaires, faisant savoir que les deux tiers des diplômés sans emploi sont des filles.

Pour sa part, le directeur de l’OIT pour le Maghreb arabe, Mohamed Ali Dayahi, a mis l’accent sur l’engagement de l’organisation à soutenir les efforts du gouvernement tunisien et de ses partenaires pour fournir un travail décent à la jeunesse tunisienne, soulignant l’importance du projet « Emplois décents pour les jeunes et les femmes » dans l’amélioration des aptitudes des jeunes dans les gouvernorats ciblés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,561SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles