“Les réussites du gouvernement, par les chiffres”, selon Baroudi

“Les réussites du gouvernement, par les chiffres”, selon Baroudi

par -

Mohamoud Baroudi, membre fondateur du parti Tahia Tounes, a affirmé que dans le cadre de la campagne qui a été lancée par le chef du gouvernement, Youssef Chahed entre 2017/2019,  les revenus de la Douane tunisienne ont atteint les 2,5 Milliards de dinars (valeur des marchandises saisies dont 90% ont été revendues par l’Etat).

Il a précisé dans une déclaration accordée ce mardi 23 avril 2019 à Africanmanager que le volume des amendes qui ont été recensées par la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières durant la même période (2017/2019) a dépassé les 16 Milliards de dinars. Précisons que ce montant reste théorique vu que beaucoup de ces sanctions feront l’objet de recours auprès des tribunaux, ce qui se traduit par procédures judiciaires qui pourraient trainer en longueur; donc avant de voir la couleur de cet argent… Par ailleurs ce montant pourrait se dégraisser à l’arrivée.

Il a, en outre, signalé que le nombre de procès verbaux (PV) qui ont été rédigés par les services de la douane tunisienne a atteint les 42 procès répartis sur diverses régions pour diverses marchandises.

S’agissant du nombre des affaires relatives aux saisies des vêtements prêt-à-porter  et usagés, 24 PV ont été enregistrés, pour une valeur de 343 Millions de dinars (MD).

En ce qui concerne les saisies de paquets de cigarettes et les E-cigarettes, elles sont estimées à 200 MD (…). Pour les devises, les bijoux en argent, la joaillerie, le cuivre, elles sont de l’ordre de 105 MD (une valeur de 62 MD dans les marchés parallèles).

A noter que le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a affirmé à maintes reprises que son équipe lutte vigoureusement contre toutes les formes de corruption.

Dans une récente déclaration faite  à la Télévison nationale, le 17 avril 2019, Chahed a défendu sa politique de lutte contre la corruption, affirmant que c’est «ce gouvernement qui avait arrêté les barons de la corruption et avait fait adopter six lois révolutionnaires et importantes pour la combattre».

Et d’ajouter que «le gouvernement a transféré des centaines de dossiers à la justice».

Il a également rendu hommage à la justice pour avoir fait preuve d’indépendance et d’engagement dans la guerre contre la corruption.

Youssef Chahed n’a pas manqué d’affirmer que « ce qui s’est passé en deux ans dans la lutte contre la corruption ne l’a pas été en 60 ans et que les sceptiques dans la lutte contre la corruption se sont repliés quand les dossiers étaient entre leurs mains et craignaient de toucher le système et d’être pleinement engagés ». « Nous avons touché au système mafieux, fait preuve d’audace et assumé nos responsabilités et nous continuerons à le faire », a-t-il affirmé.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire