L’ITI applique déjà ses recettes pour booster l’investissement

L’ITI applique déjà ses recettes pour booster l’investissement

par -

Le président de l’Instance Tunisienne de l’Investissement (ITI), Khalil Laâbidi, a déclaré ce mardi 13 février 2018, sur Shems FM : «Nous avons commencé la segmentation de la gestion du dossier et de l’investissement en soi. Les anciennes structures fonctionnent encore mais ont désormais d’autres attributs et nous allons digitaliser les procédures de montage d’un dossier d’investissement cette année».
Laâbidi a dévoilé les détails de cette affaire : Les investissements de 0 à 1 million de dinars seront automatiquement dirigés vers une gestion dans les régions ; de 1 à 15 millions de dinars d’investissements, ce sont les structures existantes (API, APIA, ONTT…) qui gèrent ; si le montant excède 15 millions de dinars, c’est l’ITI qui entre en action.

«Toutes ces organes s’orientent vers l’instauration d’un interlocuteur unique pour répondre au mieux aux besoins du citoyen. Nous avons imité le dispositif bancaire et mis en place le poste de chargé d’investisseur pour épauler les opérateurs dans l’élaboration de leurs dossiers. S’agissant de l’ITI, nous allons mettre le curseur sur l’ouverture de l’économie tunisienne (…) Il faut que la Tunisie en finisse avec cette logique des autorisations pour migrer vers une économie dynamique, qui crée des opportunités», a conclu le président de l’ITI…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire