36 municipalités attendent un important financement français

36 municipalités attendent un important financement français

par -

Le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Mokhtar Hammami, a fait savoir, mardi après midi, que le gouvernement est actuellement engagé dans des négociations avancées avec l’Agence Française de Développement (AFD), pour financer des projets d’assainissement dans 36 municipalités, non couvertes par le réseau de l’Office National de l’Assainissement (ONAS), moyennant une enveloppe de 50 millions d’euros (180 millions de dinars).

5 nouvelles municipalités seront couvertes par ce programme au titre de l’exercice 2019 et 12 autres municipalités seront couvertes en 2020, a indiqué Hammami lors d’une séance plénière consacrée à l’examen de l’accord de garantie conclu entre la Tunisie et la BERD (Banque européenne pour la reconstruction et le développement), le 8 janvier 2019, relatif à l’octroi d’un prêt de 75 millions d’euros à l’ONAS, pour le financement d’un programme d’assainissement de 33 villes prioritaires, dotées d’une population inférieure à 10 mille habitants.

A rappeler que ce programme, qui devra être clôturé en 2023, portera au total sur 80 municipalités non concernées par les services d’assainissement de l’ONAS. Des financements ont été mobilisés, auparavant, au profit de 23 municipalités à travers le rééchelonnement des dettes ou la mise en place de projets de coopération bilatérale.
Quant au choix des municipalités, il a été fait sur la base d’un ensemble de critères dont le nombre d’habitants et l’existence de stations de liaison.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire