Porte close chez Chahed, mais pas chez BCE…

Porte close chez Chahed, mais pas chez BCE…

par -

Le président Béji Caïd Essebsi a reçu mercredi, au palais de Carthage, la présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui.
Selon la présidence du Gouvernement, Bouchamaoui a indiqué que “la rencontre a porté sur la situation économique et sociale dans le pays et la réunion des signataires du Document de Carthage prévue à la fin de cette semaine, outre le suivi de l’avancement d’un ensemble de grands projets réalisés par certains investisseurs privés“.

Bouchamaoui, qui a trouvé porte close chez le chef du gouvernement, Youssef Chahed et qui a copieusement crié sa colère, se rabat donc sur le mentor de ce dernier, BCE, moins impliqué dans la question qui fâche : La Loi de finances 2018, avec sa cohorte de taxes qui ulcèrent le patronat. Quant aux menaces brandies par l’UTICA – sortir du Pacte de Carthage, faire grève, stopper les investissements… -, et bien il semble qu’elles appartiennent au passé…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire