Tunisie : Un vrai programme pour de vraies chances en Afrique

Tunisie : Un vrai programme pour de vraies chances en Afrique

par -

Le Cepex a annoncé, sur son site web, son plan ” Turbo-Africa ” 2018 pour donner de l’élan à l’action nationale sur l’Afrique. Il présente une gamme de services assez diversifiée pour soutenir et accompagner les efforts des PME sur le marché africain et fournir une assistance particulière au profit des institutions publiques et privées à qui incombe le marketing du ” made in Tunisia ” sur l’Afrique.

Il s’articule autour de six axes majeurs qui touchent à tous les niveaux la chaine de valeur de la promotion de l’offre tunisienne des biens et services à l’export. Le Cepex a adapté ses mécanismes de soutien en faveur de cette orientation africaine et a opté pour le principe de la discrimination positive en faveur des marchés émergents de l’Afrique Sub-saharienne s’agissant de l’octroi des subventions au titre de promotion et d’accès aux marchés extérieurs, l’expansion de son réseau de représentations sur le territoire africain et la contribution substantielle et effective dans le renforcement des requis de la diplomatie économique.

Cette dynamique de conquête s’opère sur la base d’un programme annuel confectionné selon une démarche de concertation entre les différentes parties prenantes (Représentations diplomatiques tunisiennes en Afrique, Associations patronales, secteur privé…). Ce programme tient compte de la présence géographique de nos bureaux en Afrique, à savoir en Côte d’Ivoire, au Cameroun et en République Démocratique du Congo. Ces trois pays accueilleront 6 actions sur 9 programmées en 2018 eu égard à leur apport considérable dans la préparation et l’organisation de ce type de manifestations.

Le Cepex tisse sa toile depuis 2010

La vocation panafricaine de cette action s’est matérialisée depuis 2010. En effet, le Cepex s’est employé à assurer une présence permanente ” sur place ” en procédant à l’ouverture d’un bureau à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire, dans le but d’assurer un accompagnement singulier en faveur des opérateurs économiques tunisiens en quête de contacts d’affaires et de mettre à leur disposition un point d’appui pour leur faciliter la tâche à tous les stades du process.
Dans cette même optique, son réseau vient d’être étoffé par deux nouvelles antennes à Douala et Kinshasa, respectivement capitale économique du Cameroun et capitale de la République Démocratique du Congo. Elles seront opérationnelles dès le début de l’année 2018 et représenteront l’amorce d’une stratégie irréversible d’expansion sur le continent africain avec, en perspective, l’ouverture prochaine de nouveaux bureaux.

Les antennes du Cepex en Afrique sont investies d’une triple mission, à savoir :
– Informer sur les opportunités d’affaires que recèlent ces marchés en procédant à une analyse de concordance de l’offre tunisienne avec la demande locale et en tenant compte de leur niveau de compétitivité et des avantages concurrentiels dont ils peuvent se prévaloir sur ces marchés.
– Accompagner l’appareil exportateur tunisien dans sa quête des marchés africains en facilitant l’organisation du voyage d’affaire en termes de logistique d’accueil, de mise en relation commerciale, d’introduction dans les milieux d’affaires, de networking… Bref, en fournissant toutes les conditions favorables à la réussite et à l’optimisation des missions d’affaires en Afrique, qui ne sont pas de tout repos.
-Promouvoir les produits et services ” made in Tunisia ” auprès des milieux d’affaires et consolider l’image de la Tunisie comme provenance idéale pour des importations best-cost.

Cet appui a pour objectif la promotion des capacités des groupements sectoriels de PME proposant des produits ou services complémentaires pour l’ouverture conjointe de nouveaux marchés en Afrique, l’étude du potentiel d’exportation en biens et services tunisiens sur le Cameroun et la RDC ainsi qu’un programme d’actions triennal et du dispositif tunisien et de l’expérience tunisienne (publique et privée) durant ces dernières années sur le marché ivoirien et l’adoption d’une approche commune entre les différents acteurs pour optimiser le potentiel du marché et d’un programme de formation-action (coaching) des nouveaux représentants du CEPEX en Tunisie et sur les marchés ciblés en collaboration avec le réseau des chambres mixtes allemandes dans ces pays.

Bien qu’il s’agisse d’une mesure appliquée depuis longue date, le bonus de 10% accordé aux taux de subventions du Foprodex dont bénéficient les PME exportatrices au titre d’actions promotionnelles qui s’opèrent sur les marchés de l’Afrique subsaharienne sera d’un apport considérable, particulièrement en cette période de multiplication des actions à caractère promotionnel sur l’Afrique. Cette discrimination positive en faveur des pays de l’Afrique subsaharienne fut décrétée dans le but d’encourager les PME tunisiennes à conquérir les destinations peu familières et lointaines et à mettre en application la politique de diversification des marchés que le Cepex s’efforce de consolider.

Le Cepex a évoqué également le programme PEMA ou programme pour la promotion des activités d’export impactant l’emploi vers de nouveaux marchés africains, lequel est le fruit d’une collaboration entre le Cepex et GIZ, bureau allemand de coopération internationale. Ce programme a pour objectif de soutenir les PME Tunisiennes pour accéder à de nouveaux marchés à l’exportation en Afrique Subsaharienne, en renforçant les services d’appui conformes aux besoins ainsi que les initiatives et consortiums d’export.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire