AccueilPresse localeAbid Briki s'en prend au salaire de BCE, mais pas que

Abid Briki s’en prend au salaire de BCE, mais pas que

Abid Briki, fondateur de Harak Tounes iIa Al Amam, a appelé lors d’une conférence de presse tenue jeudi 10 mai 2018 à Tunis à un prélèvement de 30% sur les salaires des membres du gouvernement, du président de la République et de ses conseillers, des députés, des ambassadeurs et des gouverneurs, rapporte Mosaïque fm.

Selon lui c’est une mesure de nature à aider le pays à sortir de sa crise.

Il a par ailleurs proposé le paiement d’une taxe sur la fortune s’élevant à 3% pour toute personne qui a plus de 150 mille dinars dans son compte bancaire.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,017SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -