Des décisions qu’on attendait depuis des décennies

Des décisions qu’on attendait depuis des décennies

par -

Les travaux de la conférence nationale sur le développement des exportations agricoles a démarré, mardi, à Tunis, avec pour objectif de mettre en place une stratégie visant à promouvoir le secteur.
Les grands axes de cette stratégie s’articuleront essentiellement autour du développement des services du transport et de la logistique et de l’amélioration de la gouvernance du secteur, à travers notamment la révision du cadre juridique et réglementaire“, a indiqué le directeur général de l’Observatoire national de l’agriculture (Onagri), Hamed Al-Dali Hassan.
Et de souligner que la promotion des exportations agricoles requiert aussi d’améliorer la production et la compétitivité des produits agricoles tunisiens, de mettre en avant les produits labellisés notamment biologiques et d’assurer leur conformité aux normes internationales.

Le directeur général de l’Onagri a déploré l’absence d’une vision claire et d’une véritable culture de production ayant pour finalité l’exportation, expliquant que les produits agricoles ne sont exportés que lorsqu’il y a une surproduction.
Il a également pointé un manque de liens entre les différentes chaînes agricoles (production, transformation, transport et exportation) et une insuffisance au niveau de la coordination entre les acteurs des filières.
Et d’ajouter que les recommandations issues de cette conférence nationale qui se déroulera sur trois jours serviront de base à l’élaboration de la stratégie visée.
Il a, par ailleurs, indiqué que cette stratégie, qui sera élaborée dans le cadre d’une approche participative rassemblant les différentes parties prenantes, permettra non seulement de développer les exportations agricoles mais également d’assurer la sécurité alimentaire et d’améliorer le taux de croissance nationale.

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb, a, pour sa part, fait savoir que cette stratégie a pour objectif de maîtriser les importations et de réduire le déficit de la balance commerciale alimentaire, rappelant, à cet égard, que le secteur agroalimentaire était classé 3ème, au cours de la période 2010-2018, en matière d’exportations, après les secteurs de l’industrie et des produits miniers et énergétiques.
D’après lui, la promotion des exportations agricoles nécessite de renforcer la coordination entre les exportateurs et développer leurs capacités de négociation, annonçant, dans ce contexte, qu’il a été décidé de transformer la direction actuelle de la coopération internationale en une direction générale de la coopération internationale et du commerce extérieur.

Le ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, a indiqué, pour sa part, que la compagnie aérienne nationale Tunisair et la Compagnie tunisienne de navigation (CTN) vont procéder à la location d’un avion et d’un navire dédiés uniquement au transport des marchandises.
Il a ajouté qu’un espace consacré au transport aérien des marchandises est actuellement en cours d’aménagement à l’aéroport de Tunis-Carthage.

TAP

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire