Les opportunités d’accès des produits Tunisiens du secteur Textile-Habillement au marché britannique ont été au centre d’un workshop sur’’ les modalités pratiques de l’accès des produits tunisiens au Royaume-Uni ‘’organisé aujourd’hui mercredi 13 mars par le CEPEX en collaboration avec la Chambre du Commerce Tuniso-Britannique et le bureau de consulting britannique OCO Global

Cette journée qui s’inscrit dans le cadre du développement des capacités des entreprises tunisiennes dans l’approche des marchés cibles a été l’occasion pour les experts britanniques venus spécialement de Londres, à savoir M. Paul Alger, directeur International de l’Association Britannique du Textile et de la Mode, Mme Della Nelso, experte en sourcing et création et Mr. Colin Mc Cullagh, Director à OCO Global, de présenter les modalités pratiques de l’accès des produits tunisiens du secteur Textile-Habillement au Royaume-Uni.

Comme conseils, les experts britanniques recommandent que les exportateurs doivent être en mesure de s’adapter avec flexibilité et rapidité à un environnement changeant, vu que les effets du ‘’Brexit’’ semblent pour le moment très imprévisibles.

L’intérêt pour le marché britannique pour les acteurs du textile est justifié par le fait que celui-ci est l’un des plus grands marchés d’Europe, car le marché britannique en termes de consommation d’articles d’habillement est le 1er importateur de l’Union européenne et il est le 4ème plus gros importateur de vêtements, tricots et chaussures au monde. En 2017, il a atteint une taille conséquente où la consommation a culminé à environ 40 milliards de livres, l’équivalent de 145 milliards de dinars

Le marché prévoit une croissance de 24% (+3,28 Mds de GBP) à l’horizon de 2021. Cette progression sera principalement tirée par la mode masculine qui devrait progresser de 6,5 % dans les cinq prochaines années, ainsi que par les ventes en ligne.

Le marché du prêt-à-porter féminin, secteur le plus dynamique de l’habillement, avec une part de marché de 51,5 %, devrait afficher une croissance de 5 % sur la même période.

Autant d’arguments suffisants pour éveiller les consciences des professionnels sur l’impératif de cocher ce marché parmi les priorités en termes d’effort promotionnel et d’inciter les institutions mandatées pour accompagner les PME exportatrices à aiguiller davantage leurs actions sur ce marché.

Il est à signaler que l’Agenda export 2019 du Cepex prévoit l’organisation de 59 actions promotionnelles dans 29 pays. La grande part de ces actions ciblera les secteurs du textile &habillement. Environ 2 MD ont été consacrés au programme promotionnel 2019 du secteur textile & habillement et cuir & chaussure. Ce montant sera dépensé à travers 18 actions promotionnelles réparties entre la participation à dix salons et l’organisation de 8 rencontres B2B. Les estimations montrent que 198 entreprises bénéficieront de ces actions tout en ciblant des marchés traditionnels, porteurs de nouveaux marchés tels que le Danemark, la Russie, la Côte d’Ivoire et le Cameroun.

D’autre part, l’année 2018 a été marquée par la relance du secteur du textile en Tunisie, avec une augmentation des exportations tunisiennes vers l’UE, pour atteindre 2,4 milliards d’euros (environ 8 milliards de dinars), soit une croissance de 3,8% par rapport à 2017. Le Royaume-Uni est le 9ème client de la Tunisie avec un taux de 1.7% du total des échanges (509 MD en 2016).

Communiqué

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire