21 C
Tunisie
lundi 28 septembre 2020
Accueil Monde Italie : Salvini refait parler de lui en refoulant les migrants sauvés

Italie : Salvini refait parler de lui en refoulant les migrants sauvés

Le ministre l’Intérieur italien, Matteo Salvini, a ordonné vendredi 26 juillet 2019 à 135 migrants et réfugiés secourus en Méditerranée de rester à bord d’un navire des garde-côtes italiens jusqu’à ce que d’autres pays européens acceptent de les accueillir.

Les migrants ont été repérés à bord de deux bateaux de fortune, l’un par des pêcheurs tunisiens et l’autre par des Italiens. Mercredi, au moins 115 autres migrants se seraient noyés dans un naufrage au large de la Libye.

Les garde-côtes italiens ont envoyé un petit bateau pour secourir ceux repérés par les pécheurs tunisiens  et les ont emmenés dans un plus grand navire des garde-côtes.

« Le gouvernement a officiellement demandé à la Commission européenne de coordonner les opérations de répartition des migrants actuellement à bord », ont déclaré des sources au ministère de l’Intérieur.

« Il y a 135 personnes. Dans l’attente d’une réponse officielle, aucun port de débarquement n’a été désigné », ont-ils déclaré dans un communiqué.

Néanmoins, mercredi, la police et les garde-côtes ont sauvé 77 personnes, principalement des femmes et des enfants, trois jours après leur départ de la Libye et les ont toutes conduites à Lampedusa, en Italie.

D’autres bateaux de migrants continuent d’arriver en Italie, dont deux de Tunisie avec un total de 34 personnes à bord qui sont arrivés à Lampedusa mercredi soir.

Les bateaux de sauvetage des organisations caritatives, principale cible de la colère de Salvini, ne fonctionnaient pas dans la région à ce moment-là, beaucoup d’entre eux ayant été arrêtés dans l’attente des poursuites engagées contre leurs équipages.

Le navire du groupe d’aide allemand Sea-Eye, Alan Kurdi, a quitté l’Espagne jeudi en direction des eaux au large de la Libye.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré lundi que 14 États avaient approuvé un plan de redistribution des réfugiés sauvés en Méditerranée et que huit d’entre eux avaient annoncé qu’ils y participeraient activement.

Salvini, a déclaré à l’époque que cet accord soulignait la revendication selon laquelle l’Italie « continuerait à être le camp de réfugiés de l’Europe ».

La question de savoir quoi faire avec les milliers de réfugiés qui tentent toujours de rejoindre l’Europe en traversant la mer Méditerranée a suscité une vive réaction dans certains pays. L’Italie a déclaré qu’elle supportait le fardeau du problème alors que ses partenaires de l’UE ne faisaient rien pour aider.

Le mois dernier, les autorités italiennes ont arrêté la capitaine allemande du bateau caritatif Sea-Watch 3, Carola Rackete, après avoir heurté un bateau à moteur italien alors qu’elle accostait sans autorisation à Lampedusa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,647FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,307SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles