AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelJhinaoui à Kigali : Au menu la Zone de libre-échange continentale

Jhinaoui à Kigali : Au menu la Zone de libre-échange continentale

Le président de la République a chargé vendredi le ministre des Affaires étrangères de le représenter au Sommet extraordinaire des chefs d’Etat membres de l’Union Africaine (UA), qui aura lieu le 21 mars 2018 dans la capitale rwandaise Kigali, pour assister au lancement du projet de la zone de libre échange continentale (ZLEC).

La décision du lancement de la zone de libre échange continentale intervient à l’issue de la réunion des ministres du Commerce de l’UA qui s’est tenue les 8 et 9 mars 2018 à Kigali.
La décision de lancer le projet de ZLEC a été prise en janvier 2012, lors de la 18e session ordinaire de la Conférence de l’Union africaine.

La zone de libre échange continentale (ZLEC) devrait regrouper la zone tripartite de libre-échange, qui doit inclure le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) et la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC).

Cette zone devrait inclure également la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union du Maghreb arabe (UMA) et la Communauté des Etats sahélo-sahariens.

Le projet vise à regrouper au total 54 Etats dans une zone de libre-échange.

Inscrite dans l’agenda 2063 de l’Union africaine, la ZLEC veut supprimer les barrières douanières entre les Etats africains.

Recevant au palais de Carthage le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui, le chef de l’Etat a souligné l’impérieuse nécessaire de renforcer les relations de coopération avec les pays africains qui, a-t-il dit, offrent des opportunités diverses pour booster l’économie nationale, donner de nouvelles chances aux expertises tunisiennes et ouvrir des perspectives nouvelles de coopération dans plusieurs domaines vitaux.

A l’issue de la rencontre, Jhinoui a déclaré avoir fait à l’intention du chef de l’Etat un bilan de la visite qu’il avait effectuée du 11 au 14 mars 2018 au Nigéria, s’agissant notamment de son entretien avec le président nigérian Muhammadu Buhari, de la 5e session de la commission mixte tuniso-nigériane et du Forum économique tuniso-nigérian.

Lors de sa visite au Nigéria, le chef de la diplomatie tunisienne avait transmis au président nigérian Muhammadu Buhari une invitation du président de la République, Béji Caïd Essebsi à se rendre en Tunisie.

L’invitation du président de la République, Béji Caïd Essebsi, a été favorablement accueillie par le président Muhammadu Buhari, qui a souligné que « sa visite en Tunisie sera préparée en concertation entre les deux pays ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,016SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -