AccueilLa UNELe quintet qui fait le bonheur de la bourse… et du Fisc...

Le quintet qui fait le bonheur de la bourse… et du Fisc aussi

Dans le secteur financier, les 12 banques cotées ont réalisé un produit net bancaire (PNB) cumulé de 1,296 Milliards DT durant le premier trimestre 2021, contre 1,228 Milliard DT sur la même période de l’année 2020, soit une progression de 5,5%. Chez les banques, la Biat reste une véritable poule aux œufs d’or pour toute l’économie de a Tunisie.

- Publicité-

Le revenu global net des 7 sociétés de leasing cotées a augmenté de 3,9 % durant le premier trimestre 2021 par rapport au même trimestre de 2020, pour atteindre 109 MDT contre 105 MDT.

Les 5 compagnies d’assurances cotées ont vu le montant global des primes émises atteindre 353,8 MDT contre 354 MDT, soit une légère régression de 0,1 %. L’ensemble du secteur financier a amélioré le revenu global au 1er trimestre 2021 de 4,2 % par rapport à la période correspondante de l’année écoulée.

Dans le secteur des Biens de Consommation, le revenu global des trois grands groupes opérant dans l’agroalimentaire (Poulina Group Holding, Délice Holding et SFBT) a progressé de 10,9 % pour passer de 1,102 Milliard DT à 1,222 Milliard DT. Dans ce même secteur, les quatre concessionnaires automobiles ont vu leur chiffre d’affaires global progresser de 24,2 % durant le premier trimestre 2021, pour se situer à 258 MDT contre 208 MDT au premier trimestre 2020.

Dans le secteur des Services aux Consommateurs, le chiffre d’affaires global des deux enseignes de la grande distribution, cotées en Bourse (Monoprix et Magasin Général) a diminué de 7,6 % au premier trimestre 2021 par rapport à la même période en 2020, pour atteindre 371 MDT contre 402 MDT.

Sur neuf secteurs, huit ont vu leurs revenus augmenter, celui des  télécommunications a réalisé la plus forte progression avec 40,2% suivi par le secteur des industries avec 26,2%. La plus forte baisse revient au secteur santé avec 39,5%.

Les plus fortes hausses de revenus ont été réalisées par Tuninvest Sicar (+479 %), Simpar qui bénéficie d’une stabilité managériale à grand potentiel de croissance et qui confirme la croissance déjà constatée au 4ème trimestre de ses revenus, avait vu ses revenus croître de 372 %, de très loin mieux qu’Essoukna du groupe BNA et dont le chiffre d’affaires n’a augmenté que 44 %.

Office Plast de Yassine Abid  a affiché +118 %, CellCom du groupe Hmila +115 % et Stip +109 %. En revanche, les plus fortes baisses de revenus ont été enregistrées par UADH de la famille Loukil (-64,7 %), tout comme Gif-Filter (-54,6 %), Adwya des Materi avec l’Etat tunisien (-52,1 %), Unimed de Ridha Charfeddine qui cherche encore partenaire (-27,2%), ATB qui pâtit de la baisse de la notation souveraine du pays (-13,9 %) et Tunis-Re où BNA participations et quatre autres assureurs sont les principaux actionnaires (-12%).

Toutes ces entreprises cotées en bourse à Tunis ne font pas que le bonheur des boursicoteurs (Et ils sont des milliers de petits, parfois même de tout petits actionnaires de quelques dizaines ou centaines d’actions, à recevoir des dividendes). Elles font aussi le bonheur des services de fiscalité. En 2020, par exemple, les seules entreprises ou groupes cités dans notre graphique, ont payé un peu plus de 1,5 MDT en impôts, et ont servi plus de 73,505 MDT en salaires, qui seront, de leur côté, soumis à l’impôt sur le revenu.

*Communiqué de la BVMT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles