AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLes déclarations de Saied sur la Commission de Venise font les choux gras...

Les déclarations de Saied sur la Commission de Venise font les choux gras de Néjib Chebbi

Le président du Front de Salut National, Ahmed Néjib Chebbi, a déclaré que la position du président de la République, Kais Saied, à l’égard de la Commission de Venise reflète une ignorance de la politique internationale, estimant que cette commission est l’une des institutions les plus respectées à l’échelle internationale et reconnue pour son impartialité et son respect de la Loi.

Lors d’une conférence de presse tenue à Tunis, consacrée à l’annonce officielle du Front de Salut National, Chebbi a indiqué que la Commission de Venise a donné son opinion, à la demande du Conseil de l’Europe, sur le référendum du 25 juillet prochain en Tunisie ainsi que sur le décret-loi n°20 portant dissolution de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

« Dans son rapport de 19 pages, la commission a estimé que ce qui se passe en Tunisie n’est pas conforme aux standards internationaux », a souligné Néjib Chebbi.

Selon lui, « tourner en dérision la Commission de Venise par le chef de l’Etat  au motif que son rapport ne va pas dans le sens de ses décisions et ses orientations est de nature à accentuer  l’isolement de la Tunisie sur le plan international ». Chebbi a rappelé les commentaires faits par le président Kais Saied sur les agences de notation internationales.

Le président de la République a dénoncé, lundi, les positions de la Commission de Venise concernant la situation en Tunisie, notamment en ce qui concerne l’Instance des élections et le référendum du 25 juillet prochain.

« Il est hors de question de tolérer toute forme d’ingérence dans les affaires internes de la Tunisie », avait insisté le chef de l’Etat, lors de sa rencontre, lundi, au palais de Carthage, avec le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi.

Néjib Chebbi a, par ailleurs, souligné que « le Front du Salut va continuer de mobiliser les forces nationales pour boycotter le référendum dont le taux de participation s’annonce très faible ».

Le Front va également intensifier le travail de terrain et tenir des réunions de grandes envergures dès cette semaine, a-t-il aussi précisé.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

  1. Le président du Front de Salut National, hahahahahahah! Mon jardinier est Président des travaux de jardinage, kallo Président du Front de Salut National ! C’est une bande de personnes qui travaillent hors la loi. Ce Chebi qui a échoué dans les élections présidentielles, a été rejeté par les tunisiens car c’est un nul, un opportuniste qui cible la place de KS, Carthage, je lui dirais niet, va te faire foutre avec ta bande de voyous qui sème la zizanie entre les tunisiens, le tunisiens ne vont pas boycotter le référandum, ils vont participer activement, Meskine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,015SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -