Les “petits” sont rayés du paysage parlementaire!

Les “petits” sont rayés du paysage parlementaire!

par -

La commission du règlement intérieur, des lois parlementaires et électorales de l’ARP a retouché ce jeudi 15 novembre 2018 la loi organique relative aux élections et référendums. Il a été décidé de faire passer le seuil électoral de 3 à 5% des suffrages, rapporte Mosaïque Fm. Concrètement, les partis qui auront des scores en-dessous de 5% aux prochaines élections législatives n’auront pas d’élus au Parlement.

C’est ce seuil électoral très bas qui avait permis au Front populaire, au Courant démocrate, au mouvement du peuple et à Afek Tounes de briller au scrutin de 2014 et de s’asseoir aux côtés des ténors, Ennahdha et Nidaa Tounes, et même de changer les rapports de force dans le pays. Ils ont intérêt à être performants en 2019 s’ils ne veulent pas disparaitre du paysage parlementaire, où tout se joue.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire