AccueilActualitésL’UIB suspend ses projections en raison de la crise sanitaire

L’UIB suspend ses projections en raison de la crise sanitaire

L’Union internationale de Banques (UIB) a annoncé dans le cadre de la publication de ses indicateurs d’activité relatifs au 1er trimestre 2020, la suspension des projections  » en raison de la crise sanitaire sans précédent liée à la pandémie de COVID-19″.
L’UIB a rappelé sur le site de la bourse, que les autorités tunisiennes qui n’écartent pas le scénario d’une récession économique ainsi que le manque de visibilité constituent des facteurs de risques pouvant avoir un impact défavorable sur les activités de la banque et ses résultats.
 » La Banque communiquera au marché les scénarios à retenir en fonction de l’ampleur de la récession et des perspectives de redémarrage de l’économie « , a-t-elle-précisé
Elle a également, rappelé les mesures qui ont été prises par les autorités publiques, face à la crise sanitaire COVID-19 et leurs effets notamment, le report, sous certaines conditions, des échéances de crédits accordés aux entreprises, aux professionnels et aux particuliers, relatives à la période allant du 1er mars au 30 septembre 2020.
A cet effet, l’UIB a précisé que les échéances en capital et en intérêts de la clientèle des particuliers concernée par les circulaires de la BCT 2020-07 et 2020-08 et par la lettre de la Banque Centrale de Tunisie adressée aux banques et établissements financiers en date du 14 avril 2020, s’élèvent respectivement, à 209,173 millions de dinars et 87,475 millions de dinars
Le mode de traitement comptable des intérêts courus et non encaissés et des intérêts à échoir – pendant la période de grâce- au titre des crédits accordés aux particuliers et concernés par les opérations de report, fera l’objet d’une décision lors de la prochaine réunion du conseil d’administration, prévue le 15 mai 2020, a fait savoir la banque
De ce fait et par mesure de prudence, les intérêts- non perçus- sur les crédits aux particuliers ayant un salaire inférieur ou égal à 1000 D, relatifs au mois de mars 2020 et s’élevant à 7,091 millions de dinars, ne sont pas comptabilisés parmi les produits de la banque à la date de l’arrêté des comptes au 31 mars 2020.
Le résultat brut d’exploitation a diminué de 10,2% pour atteindre 46,5 MD au 31 mars 2020, contre 51,8 MD à fin mars 2019, selon les indicateurs trimestriels publiés par la banque.
Le Produit Net Bancaire a progressé de 3,7% pour atteindre 101,5 MD au 31 mars 2020 contre 97,8 MD à fin mars 2019.
L’encours de dépôts s’est élevé à 4 929,7MD au 31 mars 2020, contre 4 766,2 MD une année auparavant. Cette hausse de dépôts de 3,4 %-correspondant à 163,5 MD. Elle résulte principalement, des dépôts à vue (+72,2 MD), des dépôts d’épargne (+109,5 MD), des autres dépôts et avoirs de la clientèle (+19,4 MD), contre une baisse des dépôts à terme, certificats de dépôt et autres produits financiers (-37,6 MD).

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,440SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles