CNAM-Médecins : Des accords, mais pour un an seulement

CNAM-Médecins : Des accords, mais pour un an seulement

par -

Une extension des conventions sectorielles a été signée lundi après-midi entre le ministère des affaires sociales, la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie (CNAM), le Syndicat tunisien des médecins de libre pratique, le Syndicat tunisien des médecins dentistes de libre pratique et le Syndicat tunisien des biologiste de libre pratique.
A cette occasion, Mohamed Trabelsi, ministre des affaires sociales, a déclaré à l’agence TAP que la convention signée lundi faisait partie d’une série de conventions conclues par le gouvernement avec les différents partenaires sociaux, soulignant que le climat social avait retrouvé sa stabilité suite à l’accord sur les majorations salariales dans le secteur public, le dénouement de la crise de l’enseignement secondaire et l’approbation du programme de sécurité sociale au profit des familles défavorisées.
Il a indiqué que la semaine en cours verra la signature d’un nouvel accord régissant les relations contractuelles avec les cardiologues et les pharmaciens, affirmant qu’en dépit des difficultés, la CNAM continue à œuvrer à l’amélioration de ses services au profit de ses adhérents.
Trabelsi a en outre noté que le ministère compte remettre au vote des députés la loi sur la retraite, indiquant que la nouvelle loi consacre des points relatifs au renflouement des revenus des fonds sociaux, afin de contribuer à résoudre le problème du déficit budgétaire enregistré par la CNAM.
De son côté, le président du Syndicat tunisien des médecins dentistes de libre pratique, Khaled Tanazefti, a affirmé que le reprise des relations contractuelles avec la CNAM couvrira la période d’une année, moyennant une période de négociations qui se fera dans le but d’aboutir à une nouvelle convention. Il a affirmé que toutes les parties ont pris en considération l’intérêt des patients et mis l’accent sur le choix du dialogue comme approche garante des droits des médecins dentistes.
Il a expliqué que l’accord signé avait élevé le plafond du remboursement des dépenses pour les patients, tandis que l’accord final, prévu pour la fin de 2019, garantira le droit de la totalité des intervenants.
Pour sa part, le représentant du Syndicat tunisien des biologistes de libre pratique, Mohamed Fraj, a précisé que le retour de la relation contractuelle avec la CNAM se fera dans le cadre d’une annexe valable jusqu’à la fin de l’année 2019 seulement, préalablement programmé pour le 13 février courant. Il a expliqué que le Syndicat des biologistes a fait des concessions pour ne pas porter préjudice aux citoyens au vu de pénurie de médicaments et pour que les laboratoires puissent fournir des matières premières aux laboratoires de biologie médicale, en dépit de l’effondrement du cours du dinar.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire