AccueilLa UNETaraji bientôt en Bourse. Et c'est Mac Sa qui l'y emmènera

Taraji bientôt en Bourse. Et c’est Mac Sa qui l’y emmènera

Le Club mythique de football de Bab Souika dans la capitale tunisienne sera bientôt coté sur la bourse de Tunis. L’annonce, sous forme de Teasing, en a été faite par l’intermédiaire boursier Mac Sa sur son site Internet.

- Publicité-

L’annonce a de quoi étonner, d’autant que l’Espérance Sportive de Tunis est une association sportive, non une entreprise à but lucratif et n’a donc pas vocation à faire des bénéfices, à en distribuer et donc à être cotée en bourse. D’ailleurs, dans le monde, les clubs de foot cotés en bourse ne sont qu’une vingtaine, et essentiellement en Europe.

–        Taraji en Bourse, une Première du genre !

Ailleurs, dans le monde arabe notamment, l’EST ferait une Première si elle finissait sur la cote de la BVMT où il n’y a que des entreprises, commerciales, industrielles et de services. L’introduction, si elle se réalisait, pourrait pousser d’autres grands clubs de foot en Tunisie à faire comme l’EST, à pérenniser leurs clubs et à résoudre leurs problèmes financiers. Des problèmes qui avaient, par exemple, sérieusement menacé l’existence d’un autre grand Club de foot de la capitale tunisienne, le Club Africain.

Pour l’instant, si l’idée était venue de l’équipe de Mac Sa qui pilotera toute l’opération (le cabinet d’expertise PWH (PriceWaterHouse) s’occuperait déjà du Due-Deal), au moins le président de l’EST Hamdi Meddeb dont le groupe est aussi coté en bourse et en connaît les bénéfices, y aurait déjà donné son total appui et son accord.

L’idée  est de pérenniser financièrement le Club par la création d’un bras financier qui lui assurera les ressources nécessaires, indépendamment des personnes et des personnalités. Il est, en effet, connu et reconnu que diriger un Club de foot en Tunisie, c’est d’abord être prêt à débourser de l’argent, beaucoup d’argent, pour ce Club. Un mode de financement qui rend très difficile et douloureuse la transmission entre dirigeants de Clubs de Foot.

–        Une Holding et une augmentation du capital

Contacté par nos soins, l’intermédiaire boursier tunisien a confirmé que le projet est en cours de réalisation, et que l’introduction ne saurait dépasser la fin de l’exercice 2021. L’idée de Mac Sa est de regrouper les sociétés du Club de l’EST en Holding. Il s’agirait notamment de « Taraji Mobile » qui est une société qui a un accord de marque avec l’opérateur téléphonique historique tunisien et compterait quelque 250 mille abonnés actifs, les boutiques de « Taraji Store », deux en propriété et une vingtaine en franchise, et le centre d’entraînement de l’équipe, ou « Taraji Hôtel ».

Toutes ces entreprises sont, en effet, juridiquement propriétés du Club de Foot, et gagnent déjà de l’argent. Elles formeront l’ossature du groupe « Taraji Holding », où l’actionnaire principal sera l’EST, qui encaissera les bénéfices et distribuera les dividendes. D’abord pour le Club, et ensuite pour les prochains actionnaires de Taraji Holding après sa cotation en bourse.

L’entrée en Bourse devrait aussi, selon nos informations,  se faire sous forme d’augmentation de capital, et donc par appel public à l’épargne. Le flottant qui sera cédé en Bourse devrait osciller entre 20 et 30 %, d’après les mêmes sources. Taraji deviendra, ainsi de fait, le premier club de foot aux finances transparentes, et pratiquant une gouvernance tout aussi transparente.

–        Une levée de capitaux qui servira à investir

Une fois en bourse, où les initiateurs de cette introduction en bourse attendraient au minimum 100 mille souscripteurs, la levée de fonds qui se fera par le biais des actionnaires boursiers, devrait servir au Club pour investir, mais toujours dans le secteur sportif. Des investissements, dans le secteur sportif et de l’infrastructure sportive rentable, pour le Club et pour les autres. Les BP (business plans) de ces investissements à venir seraient d’ailleurs en voie de validation par PWH.

L’EST, dite aussi Taraji et ses supporters « Mkachkha », est le Club de Foot de la capitale tunisienne le plus titré. Basé à Bab Souika, il a été fondé en 1919 par Mohamed Zaoui et Hédi Kallel, et comptait même Habib Bourguiba dans son comité directeur en 1930. Actuellement présidé par l’homme d’affaires Hamdi Meddeb, le Club de la capitale avait vu passer à sa tête de prestigieuses personnalités, comme Chedly Zouiten, Hassen Belkodja, Aziz Zouhir, Mondher Znaidi, Hédi Djilani, ou Slim Chiboub.

« Créée en 1992, par le vétéran  Mohamed Abdelwaheb Cherif, MAC SA se positionne, aujourd’hui, en tant qu’acteur de référence dans les métiers de la bourse et répond aux besoins en services financiers d’un grand nombre d’investisseurs particuliers et institutionnels », peut-on lire sur le site de l’intermédiaire qui pilotera l’affaire.

« 80% du capital de MAC SA sont  détenus par le prestigieux Groupe Koweitien AL KHARAFI (à travers sa filiale Al Mal Investment Company) et  Mourad Ben Chaabane. Ce partenariat stratégique a permis à la société de disposer d’un large réseau relationnel de clientèle privée et institutionnelle, aussi bien au niveau national qu’international tout en préservant son indépendance ». Mac Sa, qui compte dans son palmarès plusieurs grandes introductions en Bourse en Tunisie, est aussi en Côte d’Ivoire où il fait aussi des émissions pour le compte de l’Etat ivoirien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,447SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles