Tags Posts tagged with "Mac SA"

Mac SA

par -

Le secteur financier joue un rôle de catalyseur de la croissance économique, en mobilisant l’épargne de différents agents et en la répartissant entre les demandeurs de financement. Cependant, les banques tunisiennes n’ont pas fourni un effort dans la collecte des dépôts pour financer les investissements mais au contraire elles ont tiré profit de la facilité du financement de la BCT pour augmenter leurs ressources. En effet, les banques profitent de la rente en provenance de l’achat des titres de l’État à faible risque à partir du refinancement de la BCT. Cette situation a entrainé un rationnement de crédit et un sous-investissement“. C’est ce qui ressort de la note de conjoncture de l’intermédiaire en bourse, Mac sa.

La note constate qu’en général, le ratio crédits/ dépôts est un indicateur pour mesurer la capacité des banques à financer elles-mêmes les prêts accordés. Lorsque ce ratio est au-dessous de 100%, elles peuvent financer intégralement ces prêts, au-dessus de 100% elles doivent chercher des financements extérieurs.

Par ailleurs, les banques tunisiennes affichent un ratio moyen supérieur à 100%. Concrètement, ce ratio de transformation signifie que les crédits représentent plus de 100% des dépôts des banques ou, en d’autres termes, pour chaque 100 dinars de ressources collectées, plus de 100 dinars sont transformés en crédits.

En fait, à chaque fois qu’une banque accorde un crédit, le bénéficiaire le place en principe en dépôt dans le circuit bancaire. Ce mécanisme est connu à travers la citation de Withers «les
prêts font les dépôts».

Au niveau agrégé, l’ensemble des crédits accordés devrait en principe être égal à l’ensemble des dépôts. Dans le cas où les dépôts sont inférieurs aux crédits, cela veut dire que quelques bénéficiaires de crédit n’ont pas transformé ce crédit en dépôt. Il existe en général deux explications, soit le crédit a été transféré hors la Tunisie, ce qui est marginal suite à la non ouverture du compte capital, soit il a servi à acheter des obligations non bancaires, ce qui est le plus plausible. En outre, on constate que ce ratio comporte des disparités entre les banques.

En effet, la politique financière de l’État vise à renforcer le mécanisme de financement de l’économie. Elle doit être efficace pour assurer la réalisation des objectifs stratégiques de croissance inclusive et de développement durable. Dans ce contexte, l’offre de crédit devra être ciblée, à montants adéquats et à des taux d’intérêt étudiés. Quelques options de politiques financières pour promouvoir la croissance, à savoir : Élaboration d’un ratio «crédit/dépôt» cible, Mettre des crédits à long terme à la disposition des investisseurs et Assurer une distribution sectorielle appropriée.

C’est ainsi que la note de Mac sa a fortement recommandé pour notre pays d’adopter une politique financière axée sur la croissance et le développement durable qui sera capable de diriger une partie importante des crédits vers certaines activités comme l’infrastructure, le capital humain et les secteurs stratégiques à hautes technologies. Le gouvernement à travers les institutions financières doit assumer des fonctions entrepreneuriales. Il doit déterminer le niveau de l’épargne et de l’investissement productif, le choix des technologies de pointe et des secteurs cibles ainsi que l’offre d’assistance technique.

par -

La société tunisienne de gestion et d’intermédiation (SGI) MAC SA a obtenu l’aval pour prendre racine dans la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), le marché financier commun des Etats de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine, qui regroupe 8 pays).

On a appris que MAC SA, piloté par Mourad Ben Chaâbane, qui préside aussi la Bourse de Tunis depuis le 18 mai 2017, prendra donc la direction de la Côte d’Ivoire, siège de la BRVM, avec dans sa besace un capital social de 150 millions FCFA (230.000 euros).

Cette SGI, qui est l’un des ténors de la place boursière tunisienne, sera la première à intégrer le marché commun des Etats de l’UEMOA. D’autres opérations de ce type sont à prévoir, dans la perspective de l’adhésion de la Tunisie à la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, une organisation composée de 15 nations). Le mouvement de la Tunisie vers l’Afrique subsaharienne prend de l’épaisseur…

par -

Le contrat de liquidité des actions Carthage Cement a expiré, ont annoncé les initiateurs du contrat et l’intermédiaire en Bourse Mac SA.

A souligner que le contrat de liquidité des actions Carthage Cement comportait au départ 2.775.946 actions Carthage Cement et 6.102,145 dinars de liquidité. Au moment où le contrat est arrivé à échéance, le 23/06/2013, ce contrat comptait 2.346.263 actions Carthage Cement et 5.090,339 dinars de liquidité.

A signaler que Carthage Cement a mis en place depuis le 07/08/2013 un nouveau contrat de manière à garantir la liquidité de ses actions et la régularité de leur cotation. Le contrat en question comportait 2.346.263 actions Carthage Cement et 5.090,339 dinars de liquidité.

Au terme du contrat, le 26/09/2016, le contrat compte 1.395.288 actions Carthage Cement et 83.178,542 dinars de liquidité.

par -

L’intermédiaire en bourse (MAC SA) porte à la connaissance du public que les souscriptions à l’emprunt obligataire «HL 2015-2» de 30 000 000 DT susceptible d’être porté à un maximum de 40 000 000 DT, ouvertes au public le 18 janvier 2016, ont été clôturées le 9 février 2016, pour un montant de 40 000 000 DT.

Les Mises en Force réalisées au cours de l’exercice 2015 ont connu une augmentation de 16,7% comparée à l’exercice 2014. Les Produits nets de leasing ont connu une augmentation de 23,1% alors que les charges d’exploitation n’ont augmenté que de 5,2%.  Le raux de créances classées a connu une amélioration pour passer de 6,14% à 5,4%.

par -
Mac SA – Intermédiaire en Bourse organise à l'occasion de son 20eme anniversaire

Mac SA – Intermédiaire en Bourse organise à l’occasion de son 20eme anniversaire une conférence -débat sous le thème :” Le printemps du monde: La Tunisie en 2020″ à laquelle participera l’économiste et écrivain Jacques Attali par une intervention ainsi que d’autres spécialistes .

La conférence –débat aura lieu à l’hôtel The Residence – Gammart Jeudi 31 Janvier 2013 .

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Une mission du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par M. Alex Segura-Ubiergo a visité Brazzaville du 6 au 14 novembre pour poursuivre les discussions...

Reseaux Sociaux

SPORT