AccueilLa UNETunisie : Ils en raffolent et pourraient être des millions, à 2...

Tunisie : Ils en raffolent et pourraient être des millions, à 2 conditions

C’est un fait : La Chine s’intéresse de plus en plus à la Tunisie, une bonne nouvelle quand on sait ce que Pékin est capable de faire pour prendre toute sa place sur le continent africain, dont d’ailleurs il est devenu en un temps record le 1er investisseur étranger. La Chine a un appétit pour la Tunisie, et pas que dans l’industrie automobile ou ses « souks » qu’elle a inondés de ses produits, parfois accusés du pire (dangereux pour la santé, de qualité médiocre, responsables en partie de la descente aux enfers de la balance commerciale, quoique en meilleure forme ces derniers mois, etc.). Mais les touristes chinois, la Tunisie en veut, et même en redemande. Ça tombe bien : Les Chinois le lui rendent bien, et même en raffolent. Ils seront beaucoup plus nombreux si les Tunisiens font ce qu’il faut pour rendre leurs villes plus propres et pour diversifier leur offre touristique. Il y a du boulot, mais c’est jouable. Une partie de la réponse se trouve dans les prochaines municipales, le 06 mais 2018, avec les nouvelles équipes qui seront installées…

- Publicité-

Les Chinois s’enthousiasment !

« La Tunisie… le ciel bleu et l’air frais …, le désert, la mer, la forêt et les villes historiques … « , s’est exprimée, très enthousiaste, la journaliste Yashin du quotidien « du peuple« , paraissant en anglais, quand elle a su que son interlocutrice est Tunisienne. Elle a ainsi résumé en peu de mots tous les facteurs qui l’incitent à visiter la Tunisie, à la première occasion, accompagnée de son ami, d’autant plus que plusieurs de ses connaissances lui ont conseillé de choisir cette destination qu’ils ont découverte pendant les vacances du printemps chinois (janvier-février).

Ran Lee, professeure de piano à Pékin qui a passé 10 jours en Tunisie avec sa mère pendant les vacances de printemps, s’est dite « très surprise de l’esprit ouvert des Tunisiens et de leur vie moderne dans les différentes régions qu’elle a visitées, allant du Nord jusqu’au Sud du pays« .
Elle a noté que la langue n’a pas été un obstacle dans ses relations avec les Tunisiens, se remémorant qu’elle a été accueillie chaleureusement par les citoyens qui n’ont pas hésité à prendre des photos avec le groupe chinois.

Et de qualifier sa première visite en Tunisie de « voyage merveilleux « , d’autant plus que la nature de la Tunisie est variée et les touristes peuvent se promener dans les forêts pour profiter de la beauté de la nature au Nord et des belles plages de la Méditerranée, ainsi que des programmes d’animation dans le désert.
« La Tunisie est un très beau pays, j’ai passé des jours inoubliables avec ma mère et j’envisage sérieusement de revenir le plus tôt possible durant l’été« , a-t-elle dit.

Selon Taoo Qingyuan, ingénieure retraitée qui a visité également la Tunisie, au cours du mois de février, la chose la « plus belle » qui a attiré son attention lors de son voyage en Tunisie sont les monuments historiques et le patrimoine, véritable témoignage des civilisations que le pays a connues, soulignant que les Chinois sont l’un des peuples les plus intéressés par l’histoire et le tourisme culturel.
Elle a poursuivi, dans une déclaration à l’agence TAP, qu’elle a profité de la vue du ciel bleu dont elle est privée à Pékin, à cause de la pollution dont souffre la capitale chinoise. Elle a également mis l’accent sur la beauté de l’architecture tunisienne et le développement urbain des différentes villes ainsi que leur propreté, disant qu’ »elle a passé d’agréables journées avec le peuple tunisien qui est très ouvert sur les différentes religions et cultures« .

Une manne de 130 millions de touristes

Le marché chinois figure parmi l’un des plus grands marchés touristiques du monde dans un pays qui compte plus d’un milliard et 400 millions d’habitants. Le nombre de touristes chinois a augmenté, au cours des cinq dernières années, passant de 83 millions à plus de 130 millions, ce qui est un indicateur de l’évolution du niveau de vie des Chinois, bien classés au niveau des dépenses et les plus attirés dans le monde par le tourisme culturel.
Pour la Tunisie, le marché chinois a enregistré une hausse de 160% avec l’arrivée en 2017 de 8000 touristes chinois contre environ 7000 visiteurs, en 2016. Ces indicateurs sont considérés faibles par rapport au marché du tourisme chinois lequel est estimé à plus de 130 millions touristes.
Selon les prévisions, le nombre de touristes chinois qui se rendront en Tunisie devrait atteindre 50 000 à l’horizon 2020.

Il est à noter qu’en vue de renforcer les échanges touristiques entre la Tunisie et la Chine et de mieux promouvoir la Tunisie comme une nouvelle destination pour les chinois, l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) et la société du tourisme des jeunes chinois ont signé, le 30 janvier 2018, à Pékin, un accord de coopération stratégique, en présence de la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Salma Elloumi.

De même, la Tunisie a accueilli, le 20 février 2018, le premier vol touristique en provenance de la Chine, avec à son bord plus de 200 touristes chinois, une opération organisée suite à une série de rencontres tenues entre la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, les responsables de l’Instance nationale chinoise du tourisme et un certain nombre de tours opérateurs.

Dans ce contexte, l’Ambassadeur de la Tunisie à Pékin, Dhia Khaled, a indiqué, dans une déclaration aux médias en marge de la participation tunisienne à la 14ème édition du Salon international du tourisme et des voyages de la Chine (16 au 18 avril 2018), à Pékin, que la demande des touristes chinois pour effectuer des visites en Tunisie a connu une forte hausse, notamment après l’exemption de visa d’entrée pour les citoyens chinois.

Cette décision a permis d’accroître le nombre des touristes chinois avec une hausse de 60% au cours du premier trimestre de 2018,

Depuis l’année 2017, les touristes de nationalité chinoise ont été exonérés de visa d’entrée sur le territoire tunisien à condition d’être muni d’un billet aller-retour et d’une réservation dans un hôtel valable pour une durée de 90 jours, l’objectif étant d’attirer davantage les touristes chinois vers la destination tunisienne.

Par ailleurs, l’Ambassadeur de Tunisie à Pékin a précisé que la Tunisie est en train d’élaborer de nouvelles mesures pour promouvoir davantage le secteur touristique, affirmant que le marché chinois est un marché porteur.

La Tunisie, a-t-il dit, œuvre à diversifier le produit touristique en fonction des exigences du marché chinois, sachant que le touriste chinois est connu pour son engouement en faveur du tourisme culturel.

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,565SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles