AccueilLa UNEUne étude sur le recul du pouvoir d’achat

Une étude sur le recul du pouvoir d’achat

L’Institut national de la consommation (INC) s’apprête à réaliser une étude sur le pouvoir d’achat du consommateur tunisien avant la fin de l’année 2019, a indiqué à African Manager Mourad Ben Hassine, directeur général de l’INC.

Il a ajouté que son institut ne dispose pas de détails concrets concernant ce sujet, et qu’il est nécessaire de réaliser une étude suivant les normes internationales afin de déterminer le taux de recul du pouvoir d’achat en Tunisie.

Ben Hassine a rappelé que l’enquête réalisée par l’INC au mois de décembre 2018 avait révélé que deux tiers des familles tunisiennes ne peuvent pas se passer des crédits. Les dépenses quotidiennes sont considérées comme la première cause d’endettement en Tunisie, suivies respectivement par le logement, la santé, les frais d’éducation et le financement des projets.

27% des personnes interrogées pensent que l’endettement est une fatalité imposée par le recul du pouvoir d’achat, 27% pensent que l’endettement est un fardeau difficile à surpasser, et 20% estiment que l’endettement est une solution pour améliorer les conditions de vie.

L’enquête a également montré la montée de l’endettement familial en Tunisie qui avait atteint 31% en 2017 contre 29.1% en 2014, un résultat qui s’explique par la hausse du taux du marché monétaire (TMM) par la Banque centrale de Tunisie.

Concernant les sources d’endettement, le prêt familial est devenu la première source d’endettement en Tunisie (32.5% en 2018) devant le crédit bancaire  (24%) et les crédits des associations de développement (17%).

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,001SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -