Tunisie : Le beau-fils de R. Ghannouchi dit non

Tunisie : Le beau-fils de R. Ghannouchi dit non

par -

Rachid Ghannouchi n’était pas présent au discours présidentiel annonçant la volonté de Béji Caïed Essebssi de revoir la loi sur l’héritage et l’égalité Homme-Femme dans l’héritage. Il avait prétexté un autre RDV. Quelques jours plus tard, c’est son beau-fils, mari de sa fille Soumaya, qui s’exprime sur le sujet. Dans un statut fb, Rafik Abdessalem Bouchlaka se prononce contre la parité dans l’héritage. Il y affirme qu’il n’est pas du rôle de l’Etat d’interférer dans les choix et les modes de vie des gens. Il y dit aussi que l’interprétation des textes religieux est du seul ressort théologistes et des spécialistes et se prononce pour une séparation du religieux de la politique. Pour lui, les réformes n’ont plus lieu d’être.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire