Authors Posts by African Manager

African Manager

55 POSTS 2 COMMENTAIRES

par -

Topnet, le leader du marché de l’internet, marque une nouvelle étape dans sa stratégie visant à enrichir ses services à valeur ajoutée en lançant « TOPNET School », une nouvelle solution de e-learning permettant aux clients de Topnet d’accéder à une plateforme de cours en ligne pour l’apprentissage des langues étrangères.

Avec « TOPNET SCHOOL » les clients de Topnet pourront avoir accès à des cours en ligne pour l’apprentissage de 5 langues étrangères, le Français, l’Anglais, l’Espagnol, l’Allemand et Italien et ce via une plateforme simple et intuitive.

Ce lancement, qui été réalisé en collaboration avec la Start up tunisienne Edulab, représentant de Altissia, l’un des leaders européens de l’apprentissage des langues étrangères en ligne, a été annoncé à l’occasion d’une cérémonie de signature d’une convention de partenariat organisée au siège de Topnet le mardi 7 Novembre 2017.

Lors de cette cérémonie, le Directeur Général de Topnet, Monsieur Elyes Ben Sassi a déclaré que le lancement de la solution « TOPNET School » s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Topnet visant à promouvoir le contenu digital. Il a ajouté que Topnet, en tant qu’acteur majeur du secteur des TIC, s’emploie à promouvoir le digital en se basant sur un écosystème de Start up spécialisées dans ce domaine.

De Son côté, le Directeur Général de EduLAB, Monsieur Tayeb Larbi s’est dit réjoui de cette collaboration et a réitéré son ambition de construire avec Topnet, une plateforme de e-learning proposant de nouveaux services à forte valeur ajoutée.

La souscription à Topnet School se fait en ligne sur l’espace client Topnet, via le portail www.topnet.tn ou dans l’un des points de vente Topnet.

Avec ce lancement, Topnet devient le premier Fournisseur de Services Internet à faire bénéficier ses clients d’une offre e-learning ludique et innovante.

par -

Nous apprenons de sources officielles que le groupe Poulina a cédé la totalité de ses parts sociales où PGH détenait 49 % du capital de la société Magasin Général.

Selon nos sources, le groupe Bayahi a fait une proposition de rachat et PGH a accepté l’offre.

Un communiqué officiel devrait donner, dans les heures qui suivent, le détail de cette transaction.

par -

Selon des données rapportées, ce jeudi 5 octobre 2017 par Mosaïque fm, un immeuble de trois étages s’est effondré à Sousse, l’aube du matin .

Selon le bilan provisoire, une fillette âgée de 9 ans et un jeune garçon de 5 ans sont décédés. Six autres personnes sont actuellement prises au piège des décombres et 4 blessés graves ont été transférés à l’hôpital de Sahloul et celui de Farhat Hached à Sousse.

D’après la même source, les agents de la protection civile travaillent d’arrache-pied afin de sauver plusieurs autres personnes portées disparues.

par -

Le Président de l’Université de Tunis, Hmaied Ben Aziza a vivement dénoncé, jeudi, sa convocation et celles du Directeur Général de l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales de Tunis (ESSECT), Sofien Ghali et de son secrétaire général, Soltan Trabelsi au poste de police d’El Gorjani.

Ils étaient convoqués pour être entendus au sujet d’une action en justice intentée à leur encontre, par une enseignante de l’ESSECT qui était en désaccord avec l’administration de son institution pour des raisons professionnelles et pédagogiques.

“Abstraction faite de l’accusation mensongère portée à notre encontre, notre comparution devait se dérouler devant le juge d’instruction et non devant la sous-direction des affaires criminelles du poste de police d’El Gorjani”, s’est insurgé Ben Aziza lors d’un point de presse tenu à Tunis.

Selon le Directeur Général de l’ESSECT, cette affaire qui remonte à l’année universitaire 2016/2017 lorsqu’un étudiant inscrit en 1ère année Licence appliquée en économie, a été autorisé par le Conseil scientifique à passer un examen à une date ultérieure à la date initiale qui avait coïncidé avec le décès de son père.

“Dès lors, il a passé son examen avec les étudiants de la 1ère année Licence fondamentale en économie”, a-t-il précisé, affirmant que cette autorisation n’a été donnée qu’après avoir vérifié si cette procédure est légale ou pas.

D’après la même source, la plaignante a corrigé toutes les copies dont celle de l’étudiant, sauf qu’elle s’est abstenue par la suite de remettre la copie en question à l’administration, prétextant que cette procédure était “illégale”.

Et d’ajouter: ” Il a donc été décidé de soumettre cette affaire au Président de Université de Tunis qui a chargé deux enseignants de mathématique de corriger cette copie, et ce, après avoir tenté, vainement, de convaincre l’enseignante en question de procéder à la correction.

Selon Ghali, cette affaire a bien été soumise au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique qui n’a jusque là apporté aucune réponse.

Il a, dans ce sens, estimé qu’il pourrait y avoir des “forces occultes” derrière cette affaire, dont l’objectif est de nuire à la réputation de certains responsables universitaires.

Il a, à cet égard, appelé l’autorité de tutelle à intervenir au plus vite pour régler cette affaire et contrôler la légalité de toutes les procédures qui ont été prises et fournir toutes les garanties juridiques nécessaires.

Selon une enquête publiée par Cadremploi lundi 28 août, 56% des cadres franciliens seraient prêts à sacrifier une bonne partie de leurs salaires rien que pour quitter Paris.

Une grande partie des cadres interrogés, au moins 58%, seraient même prêts à voir leur salaire annuel brut baissé de 5000 euros pour quitter l’Île de France. d’autres (35%) vont jusqu’à accepter un poste d’un niveau moins élevé rien que pour pouvoir quitter la Capitale. 14% se disent prêts à aller jusqu’à sacrifier plus de 8000 euros de leur salaire annuel brut pour aller vivre en province.

Ce sont surtout les villes de Bordeaux, Nantes et Lyon qui attirent ces cadres ayant ras-le-bol du temps de transport (pour 68% des interrogés), du coût de la vie (55%), et des problèmes de logement (53%). D’autres villes comme Toulouse, Montpellier font également partie des meilleures attractions des cadres.

Au moins 70% des parisiens prennent au moins 30 minutes pour un aller simple au travail.

L’enquête a été réalisée du 7 au 12 juillet par questionnaire en ligne auprès de 2.858 candidats inscrits sur le site Cadremploi. L’ensemble des répondants occupent déjà un poste à Paris.

Pour aller plus loin et consulter l’étude détaillée : https://www.cadremploi.fr/editorial/fileadmin/user_upload/Actualites/2017/Aout/villes_preferees_des_cadres_parisiens_-_aout_2017_-_Copie.pdf

par -
OMV Tunesien, Tunisia, …lplattform Ashtart, Oil rig Ashtart

La compagnie pétrolière OMV et la franco- britannique Perenco ont conclu un accord aux termes duquel cette dernière devient en partie la propriétaire de la compagnie pétrolière et gazière indépendante Serept, ainsi que du champ pétrolier offshore Ashtart.

La transaction met Perenco en partenariat avec la compagnie pétrolière nationale tunisienne, ETAP, qui détient la participation restante de 50% dans Serept et Ashtart.

Le désinvestissement de la société OMV d’Ashtart est en ligne avec sa stratégie d’optimisation de son portefeuille, a précisé la compagnie autrichienne dont la production nette sur Ashtart s’élevait à 3000 bep / j en 2016.

Perenco détient désormais 50% des parts dans le champ Ashtart exploité par la Serept dans le golfe de Gabès, marquant l’acquisition des premiers actifs offshore de la société en Tunisie.

« Serept négocie ainsi un nouveau tournant dans son histoire déjà riche, avec un partenariat nouveau et prometteur qui lui procure des élans pour relever les défis du présent et de l’avenir proche », a déclaré Lotfi Kaouach, PDG de la Serept. « Je voudrais vous confirmer que nous sommes tous engagés, Serept et ses partenaires, pour faire en sorte que les résultats de notre société Serept répondent à l’engagement et aux ambitions de son personnel et à ceux de ses partenaires l’ETAP et Perenco ».

La gisement d’Ashtart a été découvert en 1971, et est en activité depuis 1974, atteignant son pic de production en 1979 avec 47100 b / j , pour amorcer depuis son déclin, selon Wood Mackenzie, le cabinet britannique spécialisé dans le traitement des données pour l’industrie énergétiques.

Le champ a fait l’objet d’un projet de refonte qui a été lancé en 2008, dans le cadre duquel Ashtart a maintenu des niveaux de production au-dessus de 5000 b / j.

« La production est sur le déclin depuis de nombreuses années, mais le projet de refonte et d’autres forages de développement ont été lancés 2009, contribuant à stabiliser la production, » souligne WoodMac, cité par le site « Offshore Engineer ».

Les plans mis au point concernant le champ portent sur des forages de développement supplémentaires pour distraire et approfondir les puits existants. Le projet de rénovation vise à maintenir la production jusqu’en 2025.

Ashtart se compose d’un seul réservoir ayant une épaisseur d’environ 70m. Selon Serept, le réservoir est profondément défaillant et les puits de production ne communiquent pas. Les hydrocarbures sont sous-saturés avec des pressions oscillant entre 200 bars (dans la partie orientale du réservoir) et 250 bars (dans la partie ouest du réservoir), et les températures sont de 140 ° C. La plupart des puits du gisement se trouvent à quelque 3000 mètres de profondeur d’eau.

par -

Le ministère du Travail espagnol a annoncé que le nombre de chômeurs en Espagne a de nouveau baissé, à 3,33 millions en juillet, à la faveur de la saison touristique qui bat son plein en Galice, Andalousie ou Catalogne, a indiqué l’AFP.

Cette baisse est habituelle en cette période où le secteur du tourisme recrute énormément de saisonniers. Mais le nombre de chômeurs “atteint ainsi son niveau le plus bas des huit dernières années” pour un mois de juillet.

Le nombre de demandeurs d’emplois inscrits a reculé de 26.887 personnes par rapport au mois précédent. La fréquentation touristique bat des records depuis quatre ans en Espagne, avec 75 millions de visiteurs en 2016.

Le chômage diminue ainsi essentiellement dans le secteur des services (-17.656 personnes), mais aussi dans l’industrie (-5.257) et la construction (-4.143), tandis qu’il augmente dans le secteur de l’agriculture et de la pêche, a encore ajouté la même source.

par -

Les incendies qui se sont déclarés dans les zones forestières du gouvernorat de Jendouba à savoir à Ain Drahem et Fernena, à Béja dans la région de Massid et à Bizerte dans celle de Sejnane, se répandent tel un feu de brousse pour gagner les zones forestières. C’est depuis plus que 3 jours que les unités de la la protection civile, la direction des forêts et l’Armée nationale s’emploient à maîtriser les feux, mais en vain…les flammes continent de se propager trop vite. Le nombre d’incendies signalés dans plusieurs régions au gouvernorat de Jendouba a atteint 15 vers 2 heures de ce matin du mardi 1er août 2017. Plusieurs familles ont été évacuées et près de 23 habitations ont été détruites par les feux. Aucune victime n’a été jusqu’alors déplorée, selon ce qui a été publié par le ministère de l’Intérieur.

Selon un communiqué rendu public ce mardi 1er août 2017, par le ministère de la Défense nationale, d’autres formations militaires se sont déployées dans les localités de Msid à Béja et de Sejnane à Bizerte pour encadrer les habitants de ces deux régions et parer à toute menace.

Les unités militaires ont multiplié leurs opérations depuis lundi pour l’évacuation des familles, qui se sont retrouvées prises au piège par les feux des incendies, dans les régions de Khamaria, Mouaysia et Brahmia à Aïn Draham.

D’autres unités militaires ont été déployés dans la région de Massid à Béja et dans la région de Sejnane à Bizerte afin de porter secours aux citoyens sinistrés. Deux avions militaires participent également aux opérations d’extinction des incendies, précise le communiqué.
Le ministre de la Défense nationale et celui de l’Intérieur devront se rendre dans les zones sinistrées pour suivre l’évolution de la situation.

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a chargé les ministre de la Défense nationale et de l’Intérieur de se rendre sur les lieux pour suivre l’évolution de la situation. Il a également donné ses instructions pour mobiliser tous les moyens nécessaires afin de circonscrire les incendies et prêter main forte aux habitants des zones forestières sinistrées “, a déclaré lundi soir le responsable de presse et de communication à la Primature à l’agence TAP.

Composée de représentants des ministères de la Défense, de l’Intérieur, de la Santé, de l’Agriculture et de l’Équipement et de l’Habitat, une cellule de coordination a été mise en place au palais du gouvernement pour organiser les opérations de lutte contre les incendies qui se sont déclarés dans le gouvernorat de Jendouba, a-t-il annoncé.

Dans une déclaration à la Tap, le directeur régional de la protection civile Mounir Riabi a souligné que même si les incendies n’ont pas fait de victimes, la menace plane toujours sur les concentrations d’habitations. Quelque 165 mille personnes habitent les forêts du gouvernorat de Jendouba qui s’étendent sur environ 120 mille hectares, alors que la superficie des forêts ravagées par les incendies est estimée à 300 hectares.

par -

Mosbah Helali a été nommé PDG de la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux, remplaçant Mohamed Dahech, démis de ses fonctions le 10 mars dernier, indique un communiqué du ministère de l’Agriculture, de la Pêche et des Ressources Hydrauliques publié le 24 mars 2017.

Aucune raison officielle n’avait été annoncée pour Mohamed Dahech, cependant, la radio Mosaique FM avait indiqué que limogeage serait dû au non respect des délais de réalisation de la station de désalinisation des eaux de mer à Medenine, ce qui a provoqué de multiples perturbations et pénuries d’eau potable dans la région.

par -

Dans un communiqué publié l’après-midi du samedi 18 mars, L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a exprimé son refus de la décision de suspendre les cours dans l’enseignement secondaire, suite à la réunion des représentants syndicaux régionaux.

La centrale syndicale a rappelé son support aux professeurs du secondaire, mais elle a tenu à rappeler que l’année scolaire courante a déjà subit plusieurs perturbations, et que toute nouvelle perturbation ne fera qu’en rajouter une couche. L’UGTT a précisé que ce seront les élèves qui paieront le prix cher d’un conflit entre le syndicat et le ministère de l’Éducation.

“Nous avons tenu à éviter tout ce qui pourrait déconcentrer nos enfants, surtout ceux qui se préparent à passer les examens nationaux… Nous refusons la suspension des cours et nous comptons sur tous les syndicalistes de l’enseignement secondaire et tous les professeurs pour poursuivre le travail sérieux… tout en poursuivant les négociations pour trouver une alternative à la tête du ministère”, indique le communiqué.

par -
Nous apprenons, de source autorisée, que l’assemblée générale de la société immobilière tuniso-saoudienne (Sits) se tiendra ce vendredi 3 mars à 10 heures du matin. Cette date, officielle, a été fixée sur la base d’une décision de la justice tunisienne qui a notamment nommé Taoufik Mourad Rekik en tant que gérant, seul habilité à convoquer l’assemblée générale.
Cette réunion devrait ainsi clôturer l’affaire de la Sits qui pâtit depuis quelques semaine d’un différend entre actionnaires, notamment tunisiens et saoudien. Ces différends font suite à la découverte de graves irrégularités financières commises par l’ancien DG de nationalité égyptienne, qui fait depuis l’objet d’une enquête judiciaire. Une autre DG avait été nommée et l’ancien président du conseil avait présenté sa démission. Depuis, un conflit de compétence prévaut. Désormais cependant, la justice tunisienne a dit son mot et ce, devrait résoudre définitivement le conflit entre actionnaires.

par -

Nous venons d’apprendre d’une source bien informée à la présidence du gouvernement que le directeur général de la fonction publique, Lotfi khaldi avait présenté sa démission depuis quelques jours.

Aucune information n’a été toutefois communiquée sur les raisons de cette démission alors qu’il a été nommé depuis seulement six mois.

par -

Bechir Khelifi, proche de la victime Boubaker Thabti, tué dans l’attaque contre un centre culturel islamique au Québec arrivera à l’aéroport de Tunis-Carthage, samedi 4 février 2017.

Boubaker Thabti sera enterré dans la région de Nekrif à Remada du gouvernorat de Tataouine, ce dimanche, 5 février 2017.

Rappelons que le Centre culturel islamique de Québec dans le sud-est du Canada a été visé par une attaque terroriste qui a fait six morts et huit blessés.

par -

Habib Mizouri, secrétaire général du syndicat de la poste a assuré aujourd’hui, jeudi 2 février 2017, dans une déclaration à Mosaïque Fm, la reprise du travail d’une façon normale dans tous les bureaux du pays.

Un accord a été conclu, dans la soirée d’hier, mercredi, 1er février 2017, entre les différentes parties prenantes lors d’une réunion au siège de l’inspection générale du travail.

Une autre réunion aura lieu entre aujourd’hui, entre l’administration de l’office de la poste et les représentants du ministère des Finances pour régler certains problèmes, a-t-il précisé à la même source.

par -

L’armée sénégalaise a annoncé que ses troupes sont entrés en Gambie en fin de cet après-midi afin de paver le chemin d’accès au président élu Adama Barrow.

L’invasion viserait à mettre fin à la crise politique qui a secoué le pays après le refus du président sortant Yahya Jammeh de laisser le pouvoir.

Différentes agences de presse (AP, AFP et Reuters) ont rapporté que des forces sénégalaises ont franchi les frontières gambienne dès que Barrow a prêté serment dans une cérémonie organisée à cette occasion dans la capitale sénégalaise Dakar, et en présence du premier ministre de ce pays voisin.

Barrow a appelé les forces de sécurité à faire preuve de loyauté, et a encouragé l’armée à ne pas quitter ses casernes. Ceux qui ne vont pas appliquer ces instructions seront considérés comme des rebelles, a-t-il ajouté.

Jammeh avait gagné le pouvoir après un coup d’État en 1994. Son mandat avait pris fin avec la victoire de Barrow dans les élections de décembre dernier. Il avait reconnu sa défaite, avant de changer d’avis pointant du doigt des “forces étrangères” ayant “influencé” ces résultats.

par -
Attentat à Berlin

Un camion a foncé sur un marché de Noël lundi soir à Berlin, faisant au moins douze morts et 48 blessés, dont plusieurs sont dans un état grave, et les autorités allemandes estiment avec prudence avoir affaire à une attaque, rapporte « Reuters ».

La police a annoncé qu’un suspect avait été arrêté, sans doute le conducteur du camion, et qu’il était actuellement entendu par les enquêteurs. Un passager du véhicule est mort lorsque le camion a percuté la foule qui se pressait sur le marché de Noël installé au pied de la Gedächtniskirche, l’église du Souvenir située au cœur de l’ex-Berlin Ouest, près du Kurfürstendamm.

Toujours selon « Reuters », la nationalité du conducteur présumé du camion n’a pas été établie avec certitude. Des médias allemands, citant des sources locales des services de sécurité, avancent cependant qu’il serait originaire d’Afghanistan ou du Pakistan et qu’il serait probablement arrivé en Allemagne en février dernier comme réfugié.

Sur les lieux, des policiers ont déclaré aux médias locaux qu’il semblait s’agir d’un acte délibéré, ce qui constituerait une des attaques les plus meurtrières depuis des décennies en Allemagne.

par -

La condamnation à deux ans de prison du journaliste algérien Mohamed Tamalt, en juillet dernier, pour “offense au président de la République”, lui a finalement été fatale. En effet il est décédé hier dimanche 11 décembre des suites de sa grève de la faim, ont fait savoir son avocat et l’administration pénitentiaire.

« Je confirme le décès du journaliste Mohamed Tamalt à l’hôpital de Bab el Oued (Alger) après plus de trois mois de grève de la faim suivis d’un coma de trois mois », a mentionné Me Amine Sidhoum sur sa page Facebook.

Le journaliste, admis à l’hôpital depuis fin août, a perdu la vie des suites d’«une infection pulmonaire », a pour sa part indiqué l’administration pénitentiaire dans un communiqué.
M. Tamalt recevait des soins pour cette infection « découverte par les médecins il y a dix jours », d’après un communiqué officiel.

Pour rappel le journaliste de 42 ans avait débuté une grève de la faim le 27 juin dernier, jour de son incarcération, d’après l’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW).
Il avait écopé, le 11 juillet 2016, de deux ans de prison ferme, verdict confirmé en appel le 9 août dernier.
Mohamed Tamalt a eu maille à partir avec les autorités suite à des textes « diffusés sur sa page Facebook, notamment (…) un poème contenant des vers insultant M. Bouteflika », avait indiqué HRW.

Amnesty international appelle les autorités algériennes à « ouvrir une enquête indépendante, approfondie et transparente sur les circonstances de la mort » du journaliste.

A signaler que Tamalt, qui a aussi la nationalité britannique, publiait sur sa page Facebook des contenus au vitriol qui accusaient ouvertement des dirigeants algériens ou des membres de leurs familles.

par -
UE TN

Le ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, Fadhel Abdelkefi vient de dévoiler le bilan de la conférence internationale de l’investissement “Tunisia 2020” qui a eu lieu les 29 et 30 novembre 2016 au palais des congrès à Tunis.

France :

3 milliards dinar de prêts remboursables sur quatre ans.

420 million dinars conventions de financement remboursables à des conditions très favorables.

Un don  de 25 millions d’euro

Convertir certaines dettes  en investissements dans de nouveaux hôpitaux

Arabie Saoudite

1,8 milliards de dinars à travers le fonds saoudien

Des accords de financement remboursables sur une période de 25 à 30 ans à un taux d’intérêt fixé à 2%.

Banque allemande de développement

Un crédit de 260 millions de dinars

Union Européenne

Don de 500 millions de dinars

Banque européenne de l’investissement (BEI)

6,8 Milliards de dinars contrat de financement sur cinq ans

600 millions de dinars de financement sous forme de conventions remboursables à des conditions favorables

Fades

Un crédit de 3,3 milliards dinars  remboursable sur 30 ans avec 7 années de grâce.

BAD

309 millions de dinars accords de financement

1,5 milliards de dinars en crédit remboursable sur quatre ans

BID

Des accords de 4,4 Milliards de dinars remboursables sur 4 ans

D’autres conventions ont été signées dans le secteur privé dont Microsoft, Smart Tunisia, PSA, telnet et cigale. Une autre convention a été conclu dans le domaine de la santé pour installer de nouveaux hôpitaux en Tunisie dont 1 pour les enfants.

4500 participants ont prix part à cette conférence dont 40 délégations officielles.

par -

Lors d’un point de presse tenu, ce mercredi 30 novembre 2016, en marge de la conférence internationale de l’investissement “Tunisia 2020” qui a eu lieu à Tunis, les 29 et 30 novembre 2016, le chef du gouvernement a déclaré que la Tunisie a pu mobiliser 34 milliards de dinars dont 19 milliards de dinars en promesses et 15 milliards de dinars en accords de financement de projets.

Chahed a tenu à féliciter tout le peuple de la réussite de cet événement dont principalement le chef de l’État, Béji Caied Essebsi qui n’a cessé, selon lui, depuis la prise de ses fonction à Carthage de promouvoir la diplomatie tunisienne à travers les visites qu’il a effectué dans plusieurs pays voisins.

Outre, le chef du gouvernement a félicité l’ancien gouvernement d’Essid, tous les chefs d’entreprises, les bailleurs de fonds étrangers, les institutions financières internationales, les pays frères de la Tunisie ainsi que l’institution sécuritaire et militaire pour l’effort qu’ils ont fourni pour réussir ce forum. Il a toutefois, indiqué que le plus important ne sont pas les promesses, mais plutôt les messages et la nouvelle image donnée par la Tunisie, “un pays qui a réussi sa transition démocratique et qui est en train de mettre en place ses institutions et ses lois”, selon ses dires.

Il a par ailleurs indiqué que cette conférence permettra à la Tunisie de revenir en force : “La Tunisie a pu réussir cet événement parce qu’elle a investi en masse dans le système démocratique. ” La Tunisie est sur le bon chemin en économie … Elle reste un site attractif malgré les difficultés”, a-t-il ajouté.

Et pour conclure, Chahed a appelé tous les Tunisiens à mettre la main dans la main afin de rétablir la confiance, attirer l’investissement, créer de l’emploi, et développer les régions défavorisées : ” Ces conventions sont sous forme de prêt et de dons, mais on ne va pas s’arrêter là, nous veillerons à ce que les projets démarre dans les meilleures délais et que les promesses soient concrétisées”.

par -

Un vol Tunisair en direction d’Alger a fait demi-tour ce matin du jeudi 15 septembre 2016 suite à un problème technique. Les faits se sont produits une demi-heure après le décollage de l’avion.

Contactée par African Manager, la compagnie Tunisair a indiqué qu’un autre appareil assurera le vol, qui a déjà décollé à 10h45 selon le site web de l’OACA.

Le meilleur des RS

Il a été ministres, de l’industrie, de la Défense nationale, de la Santé publique et surtout illustre ministre de l’Economie et des finances en...

INTERVIEW

Habib Karaouli, PDG de la Banque d'affaires de Tunisie (BAT), récemment rebaptisée Capital African Partners Bank, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où...

AFRIQUE

Le Groupe Orabank, présent dans 12 pays répartis sur quatre zones monétaires d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, annonce l’ouverture d’une salle de marchés...

Reseaux Sociaux

SPORT

Résultats des matches de la 10e journée du championnat de la Ligue 2 professionnel de football, disputés vendredi. Poule A: Vendredi 15 déc 2017 : A La...