Authors Posts by African Manager

African Manager

76 POSTS 2 COMMENTAIRES

par -

Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Marouane Abassi, très actif en ce moment et pas timoré dans ses propos, s’est attaqué à un tabou, une institution : La séance unique. Dans un entretien avec le journal Al Chourouk publié dimanche 11 mars 2018, il a appelé à mettre fin à la séance unique, que les citoyens commencent déjà à guetter.

«Il n’est pas normal que le Tunisien travaille à mi-temps, voire moins, durant le tiers de l’année, tout en consommant l’énergie de manière exagérée dans les administrations», assène-t-il. Il a enfoncé le clou en ajoutant que le fait d’avoir des milliers d’employés qui touchent des salaires, surtout dans le secteur public, sans travailler ou produire suffisamment, dans le mépris le plus total du contexte difficile du pays, est absurde.
Abassi invite le gouvernement et l’Assemblée des représentants du peuple à prendre leurs responsabilité et à avoir le courage de stopper net «ces pratiques nuisibles».

Le patron de la BCT a par ailleurs affirmé que sortir la Tunisie de l’ornière est possible mais à condition d’accomplir les réformes qu’il faut et d’adopter les solutions adaptées à la situation. «Le premier défi est le retour au travail. Nous avons un gros potentiel dans différents domaines, tels que l’industrie pharmaceutique, le textile, les nouvelles technologies…», a-t-il indiqué.

S’agissant de l’endettement extérieur, il a déclaré qu’il n’est plus soutenable et qu’il faut désormais compter sur soi-même. «Il n’est plus possible de parler du modèle tunisien comme l’exemple à suivre puisque notre échec sur le plan économique est patent. Maintenant on évoque d’autres expériences comme celle de la Libye, dont la santé économique et financière est meilleure que la nôtre», a lâché Abassi…

par -

Article Sponsorisé

Le montant des crédits à la consommation en Tunisie a explosé en 2017. Tarek Ben Jazia, le DG de l’institut national de la consommation a en effet souligné que la somme des prêts octroyés par les banques s’est élevée à 20 milliards 800 millions de dinars au premier trimestre de 2017. En tout, 800 000 personnes ont eu recours à l’endettement pour concrétiser divers projets.

Les prêts personnels connaissent un succès fulgurant en Tunisie

85 % des crédits souscrits par les Tunisiens étaient principalement destinés à l’achat d’un logement tandis que 12,8 % étaient consacrés à la consommation. Par ailleurs, les prêts personnels ont connu une progression annuelle de 7 % depuis 2010, ce qui signifie que les ménages consomment plus et qu’ils n’ont pas peur de s’endetter pour ce faire. L’accès aux crédits leur permet en effet de réaliser leurs projets immédiatement, sans qu’il leur soit nécessaire de faire des économies pendant plusieurs mois avant d’amasser la somme nécessaire.

Les capitaux proviennent de sources multiples. La souscription d’un prêt à la banque est la technique la plus courante pour accéder aux fonds, néanmoins, les achats à crédit sont également d’usage dans le pays. Enfin, il est aussi fréquent que les ménages fassent appel aux services d’un usurier ou qu’ils empruntent de l’argent auprès de leurs proches pour obtenir la somme nécessaire.

L’inflation : l’une des causes de l’endettement des Tunisiens

Les ménages tunisiens contractent des prêts personnels dans le but de mieux équiper leur logement, toutefois, les événements familiaux et les grandes fêtes sont également autant d’occasions qui les poussent à faire de grandes dépenses. Les personnes qui sont dans l’impossibilité de supporter ces frais sont ainsi contraintes de s’endetter. La hausse considérable des prix des biens est également un facteur qui érode constamment le pouvoir d’achat des Tunisiens, même si leurs revenus ont manifestement progressé ces dernières années. Le cumul de ces prêts peut néanmoins les conduire dans un état de surendettement à terme. De cette manière, les foyers trop endettés n’arrivent plus à vivre correctement, car ils doivent, chaque mois, s’acquitter des lourdes échéances de leurs emprunts. La seule solution qui leur permette de redresser leurs finances est alors de recourir au Rachatducredit.com.

Le rachat de crédit permet aux ménages de gagner en pouvoir d’achat

Le rachat de crédit est un système qui permet aux Tunisiens lourdement endettés de regrouper leurs crédits en une seule et unique dette chez un établissement financier. Celui-ci paiera les dettes souscrites auprès des autres banques, et il ouvrira un nouveau contrat comportant un montant et une échéance uniques. Souvent, le montant de cette mensualité est moindre que la somme totale des échéances précédentes, néanmoins, ce nouveau crédit sera plus échelonné dans le temps. Les personnes qui ont recours au rachat de crédit voient ainsi leur pouvoir d’achat s’améliorer, car la somme mensuelle à débourser est allégée.

par -

Article Sponsorisé

Vous décidez de partir au Canada pour vos prochaines vacances. Les raisons d’ordre professionnelles, les affectations vous mènent au Canada. L’idéal est ainsi de connaître en amont le pays (mode de vie, attractions touristiques, monuments, etc.) et de préparer tous les documents administratifs nécessaires pour un séjour sans problème.

À la découverte du Canada

Un pays d’attraction touristique à forte potentialité économique, le Canada est la destination idéale vous permettant de vivre une aventure exceptionnelle. En effet, visiter le Canada consiste à partir à la découverte des plus grandes merveilles de l’Amérique du Nord telle la chute du Niagara, le parc national de Jasper, etc. Vancouver, Montréal, Whistler, Québec, toutes les villes vous ouvrent leur porte avec ses attractions touristiques phares, ses monuments historiques, ses jardins botaniques, etc. En outre, si vous êtes un passionné de sport, vous pouvez exclusivement vous initier au célèbre football canadien, à la crosse, ou encore au hockey sur glace. Par ailleurs, Canada est également une destination idéale pour des fins économiques. Ainsi, vous pouvez développer rapidement votre business grâce à l’hospitalité de ses habitants et aux différentes potentialités économiques de chaque endroit. Quoi qu’il en soit, vous pouvez toujours combler votre séjour par une découverte gastronomique vous permettant de déguster, de savourer aux spécialités culinaires canadiennes. Pour les accros au shopping, vous pouvez remplir vos garnies en faisant le tour des différents centres commerciaux de nombreuses villes du Canada. LE coup de grâce, le principal atout du pays est sa langue de communication. En effet, vous n’avez nul besoin de devenir polyglotte avant de venir au Canada. Avec la langue française et quelques notions de la langue anglaise, vous pouvez facilement vous adapter au mode de vie de ce grand centre métropolitain.

Le formulaire AVE : votre laissez-passer au Canada

L’autorisation de voyage électronique est un document administratif qu’il faut avoir en main avant de venir au Canada. Sans cette autorisation, vous ne pourrez en aucune condition franchir le sol canadien. Cela dit, l’idéal est d’entamer dès à présent votre demande d’AVE afin de voyager en toute tranquillité dans le pays. Pour ce faire, il vous importe de posséder avant tout un passeport valide, un compte bancaire actif, ainsi qu’une adresse électronique. Cette dernière qui permet de vous informer de l’acceptation ou du refus de votre demande. La prochaine étape consiste à remplir un formulaire de demande en ligne qui va vous aider à effectuer correctement votre demande. Une fois que le Formulaire AVE est rempli, il vous importe par la suite de payer 7 dollars en gage de frais pour le traitement de votre demande d’AVE. Au final, la réponse à votre demande sera communiquée dans votre adresse mail dans les 3 jours qui suivent la réception de votre demande.

par -
Plus de 95% des accords complémentaires relatifs à l’augmentation salariale au titre de l’année courante ont été signés dont ¾ étaient

Battu par Samir Majoul, Khalil Ghariani, membre du bureau exécutif de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a choisi de se retirer et de s’absenter de la photo du nouveau bureau élu la soirée du mercredi 17 janvier 2018.

Ghariani, principal rival de Majoul pour présider l’UTICA, a obtenu 12 voix contre 19 pour le nouveau patron des patrons succédant Wided Bouchamaoui.

Industriel et ancien vice-président de l’UTICA, Majoul avait également été élu à la tête de la fédération nationale des industries agroalimentaires pour les 5 prochaines années.

par -

Samir Majoul a été élu président de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), pour succéder à Widad Bouchemaoui, avec 19 voix et 12 voix pour son concurrent Khalil Ghariani.

Industriel dans le secteur agroalimentaire, dirigeant d’une PME, issu de l’une des familles fondatrices du patronnât en Tunisie, Samir Majoul était vice-président de l’UTICA avant d’être réélu mardi président de la fédération nationale des industries agro-alimentaires.

Voici la composition du nouveau bureau exécutif de l’UTICA à l’issue de l’élection organisée mercredi soir:

Secteur de l’industrie:

– Hammadi Kooli
– Khalil Ghariani
– Samir Majoul
– Hicham Loumi
– Abdelssalam Al Wad
– Tayeb Al Ktari
Secteur du commerce:
– Slim Ghorbal
-Taoufik Alaribi
– Aref Belkhairia
– Khaled Sallami

Secteur des services:

– Moez Sallami
– Lotfi Ali
– Rached Chelli
– Najwa Fhima
– Boubaker Zakhama

Secteur des métiers:

– Mourad Mourad
– Belhasan Janzouri
– Alaya Dridi

Secteur de l’artisanat:

– Saleh Amamou
– Lotfi Mhadhebi
– Azzouz El Kahia

Unions régionales:

– Houcine Mouaouiya
– Houda Tkaya
– Adel Alaya
– Bilal Khalifa
– Sami Fantassi

Fédérations professionnelles:

– Lotfi Hamrouni
– Bechir Boujday
– Nasser Jeljeli
– Kaies Sallami
– Salem Nabgha

par -

Le juge du tribunal de première instance de Béjà, Adel Zouaghi, vient d’être nommé directeur général à la tête de la Douane Tunisienne, rapporte la radio Mosaique FM.

Zouaghi remplace Adel Ben Hassen qui occupait ce poste depuis mai 2015.

Contacté par African Manager, le ministère des Finances a indiqué que Adel Ben Hassen sera appelé à d’autres fonctions.

par -

Les manifestations contre la cherté de la vie que connaît actuellement la Tunisie ne sont pas dues aux dernières mesures inscrites dans la loi des finances (LF) de l’année 2018, a indiqué Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, rapporté par la TAP.

Réuni jeudi, à Tunis, avec le ministre chargé des Relations avec les Instances constitutionnelles et la société civile, Mehdi Ben Gharbia et celui des Affaires Sociales Mohamed Trabelsi ainsi que des représentants de la société civile et des droits de l’homme à l’occasion d’une réunion de concertation, Taïeb a précisé que le gouvernement n’a pas recouru à “des solutions faciles et mesures populaires”, lors de l’élaboration de la loi des finances pour l’exercice 2018.

” Certes, les difficultés sont là mais c’est un passage obligé pour pouvoir réussir le plan de développement du pays “, a-t-il souligné.

De son côté Lobna Jeribi, présidente de l’association Solidar Tunisie, a appelé le gouvernement à faire renaître le sentiment d’appartenance et l’espoir parmi les jeunes qui devraient être fiers des acquis du pays et à communiquer avec la population.

Jeribi a critiqué le manque de vision et l’instabilité fiscale dans la loi des finances de 2018, qui ont créé un manque de confiance chez le citoyen ainsi que l’acteur économique accablé par les charges fiscales.
Selon Jeribi, le moment est grave et il est impératif d’instaurer des solutions urgentes de court terme, en libérant les énergies des jeunes, en ouvrant les portes à entrepreneuriat, en éliminant la bureaucratie et en débloquant les projets en attente. Et d’ajouter qu’il est temps de faire reprendre confiance à travers des actions et non des promesses.

Pour sa part, Slim Saâdallah, président de l’Organisation de Défense du Consommateur (ODC) a précisé que la crise qui prévaut, aujourd’hui, reflète un cumul de pressions exercées sur le citoyen pendant sept ans. Le Tunisien souffre d’une hausse excessive des prix, expliquée principalement par une fuite au niveau des circuits de distribution, d’autant plus que seulement 40% des marchandises sont écoulées au marché de gros et le reste est distribué anarchiquement.

Le taux d’inflation a connu des augmentations successives allant de 4,6% en janvier 2017 à 5,0% au mois d’avril, suivi d’une stabilité à 4,8% pendant les mois de mai et juin, puis une importante hausse à 6,3% durant le mois de novembre pour s’établir à un niveau de 6,4% au mois de décembre 2017.

Et Saâdallah de souligner: “aujourd’hui on ne veut pas un autre gouvernement mais des réformes en faveur du citoyen “, appelant à appliquer la loi à l’encontre des contrevenants et à s’adresser au peuple pour absorber sa colère, en lui fournissant les informations nécessaires. Les différentes concertations et propositions issues de cette réunion seront présentées à la présidence du gouvernement.

par -

Le coordinateur régional du front populaire à Gafsa, Zahreddine Zammal a affirmé, jeudi, que trois des dirigeants régionaux et locaux du parti ont été arrêtés sur fond des derniers troubles qui ont eu lieu dans la délégation d’El Guettar (gouvernorat de Gafsa), rapporte la TAP.

Ces dirigeants, membres au bureau local du front populaire à El Guettar, sont Habib Tibassi (coordinateur régional du parti des travailleurs à Gafsa), Jamel Choaicha (secrétaire général adjoint de l’union locale du travail à El Guettar) et Talel Tibassi (parti des travailleurs), a précisé la même source.

Les trois dirigeants ont été placés en garde à vue après que des suspects arrêtés lors des actes de vandalisme perpétrés, lundi dernier à El Guettar, avaient dévoilé l’implication de ces dirigeants dans ces actes, a indiqué le porte-parole du tribunal de première instance à Gafsa Mohamed Ali Barhoumi.

Ils sont accusés de participation à l’atteinte des biens publics, a-t-il ajouté, rappelant que parmi les dégâts recensés, l’incendie du poste de la sûreté nationale et le saccage du bureau des recettes des finances.

par -

Une tentative d’incendier une synagogue située à la Hara Kebira à Houmt Souk (Djerba) a été déjouée par les forces de l’ordre hier soir, rapporte la radio Mosaique FM.

Les unités de la Garde Nationale, de la police soutenus par des citoyens ont fait face aux assaillants inconnus, rapporte la même source.

Il est à noter que certaines pages Facebook ont relayés de vieilles images de synagogue incendiée, les présentant comme étant celles de la tentative d’hier.

par -

Le porte parole du ministère de l’Intérieur, Khalifa Chibani, a fait savoir dans une déclaration à la radio Shems FM ce matin du 10 janvier 2018 qu’un individu a été arrêté pendant la soirée écoulée à la cité Zouhour à Kasserine.

Selon Chibani, l’individu conduisait une voiture administrative, était en état d’ivresse et avait un montant de 2000 dinars.

Le porte parole estime que l’individu était en train de distribuer des sommes d’argent aux manifestants dans la région.

Rappelons que les actions de pillage et de braquage nocturnes se sont poursuivies dans différentes régions.

par -
CP : TOI

Les avocats du Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu cherchent à tout prix à arrêter la diffusion d’un enregistrement très embarrassant de son fils, évoquant le coup de pouce fourni par son père pour faciliter un contrat gazier de 20 milliards de dollars.

L’enregistrement de la conversation qui a eu lieu devant un club de strip-tease remet en avant les liens suspects de la famille Netanyahu avec des hommes d’affaires fortunés, des liens qui font déjà le sujet d’affaires en justice contre le PM, rapporte The Guardian.

Selon la chaîne israélienne ILTV, l’enregistrement avec les voix de Yair Netanyahu et Ori Maimon (fils du guru gazier Kobi Maimon, actionnaire dans Isramco, propriétaire des champs gaziers Tamar) évoque une discussion à propos du paiement de l’addition d’un club de strip-tease qui s’élève à 400 Shekels (soit près de 116 dollars). “… Mon père a fait une bonne affaire pour ton père, ils s’est bien battu pour cette affaire au Knesset, frère…”, semble avoir dit Netanyahu junior. “… Papa a arrangé une affaire de 20 milliards de dollars pour ton père, et toi tu ne veux pas payer 400 shekels pour moi ?” poursuit-il.

L’enregistrement semble remonter à 2015, alors qu’Israël était en pleine controverse au sujet des permis d’exploitation des champs de gaz naturel récemment découverts.

Netanyahu, père d’un fils de 26 ans réputé pour son comportement grossier, fait déjà le sujet d’une vague de colère pour ses relations suspectes avec des hommes d’affaires fortunés.

La diffusion de l’enregistrement parvient alors que le Premier Ministre israélien attend les résultats des investigations menées par la police au sujet de deux affaires de corruption à son encontre, connue sous l’affaire 1000.

Les israéliens se sentent préoccupés par la lenteur d’avancement des investigations, et organisent des démonstrations hebdomadaires appelant à la démission de Benjamin Netanyahu.

Yossi Cohen, défendant la famille Netanyahu, a envoyé une lettre urgente à Israel Television News lundi, l’appelant à retirer tous les enregistrements mis à la disposition du public.

Cohen parle d’un enregistrement qui vient dans un contexte de “chasse aux sorcières” qualifiant la prise de l’enregistrement d’une conversation entre “deux jeunes entrain de boire de l’alcool” comme un geste “bas”.

par -

Le député du Front Populaire, qui est également à la tête de la commission parlementaire des Finances, a indiqué que les protestations contre la loi des finances 2018 vont se propager sur tout le territoire tunisien.

Intervenant dans l’émission “Mouthir lel Jadal”, il a assuré que les mouvements de protestation seront “pacifiques”, et qu’elles continueront dans toutes les régions pour dénoncer les augmentations récentes.

L’objectif de ces protestations, précise Rahoui, serait de retirer certaines clauses de la LF 2018.

Rappelons que plusieurs actes de pillage ont eu lieu hier soir, et ont engendré l’arrestation de dizaines de casseurs selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khelifa Chibani.

par -

La Cour fédérale a avalisé de nouveau le maintien du blocage des fonds de l’épouse et des enfants de Belhassen Trabelsi, qui a pris la fuite peu avant le refus de sa demande de refuge au Canada.

La décision relayée par Lapresse.ca a été prise par la cour « de peur qu’ils ne blanchissent au Québec l’argent volé au peuple de Tunisie ».

Belhassen Trabelsi, ayant choisi Montréal comme refuge pour lui et pour sa famille après le renversement du régime Ben Ali en 2011, a disparu dans la nature afin d’éviter son expulsion du Canada.

Sa femme et ses enfants, eux, sont accueillis comme réfugiés au Canada, afin d’éviter leur persécution à cause de leurs liens familiaux.

Selon la preuve déposée en cour, la Tunisie aurait averti Ottawa que le déblocage des avoirs de la famille « nuirait aux relations bilatérales entre les deux pays », ajoute la même source.

par -

Le porte parole du ministère de l’Intérieur, Khelifa Chibani, a déclaré ce matin que les forces de l’ordre on arrêté des dizaines de délinquants impliqués dans des cambriolages et des vols survenus pendant les confrontations nocturnes d’hier soir.

Intervenant sur les ondes de Mosaique FM, Chibani a indiqué que ces délinquants ont profité des confrontations d’hier soir pour faire des pillages. En tout, 18 individus ont été arrêtés à Cité Ettadhamen et Intilaka, 16 à Kasserine, et 10 à Gafsa.

Chibani a ajouté que les individus arrêtés portaient des armes blanches, précisant que les actes de violence se sont arrêtés vers 4 heures du matin.

Il a également précisé que le cas de décès enregistré à Tebourba n’est pas lié aux confrontations ayant eu lieu hier, et que le défunt était asthmatique. Il en a profité pour dénoncer les campagnes de désinformation relayées dans les réseaux sociaux et visant à semer la tension.

La ville de Marrakech a battu ses records en terme de nombre de touristes, mais aussi en terme de nombre de nuitées, indique un bilan du Conseil Régional du Tourisme (CRT).

Marrakech a reçu plus de deux millions de touristes durant l’année 2017, soit une croissance de 20% par rapport à l’année 2016. Ces derniers ont passé près de 7 millions de nuitées selon les chiffres d’enregistrements des hôtels classés de la ville. Cela représente une croissance de 18% par rapport à 2016.

Le taux d’occupation a, quant à lui, progressé de 4 points pour passer à 56% fin 2017.

Selon la CRT, ces résultats sont le fruit d’une forte mobilisation de l’Office National Marocain du Tourisme, en partenariat avec une armée d’agents de voyages, mais aussi de blogueurs et journalistes ayant mené une large campagne de communication sur la destination phare du royaume.

Le marché scandinave a connu un pic de 90% en terme d’arrivées, alors que celles du marché allemand on monté de 56%, celles du marché espagnol de 28% et celles du marché français de 19%.

Pour 2018, ce seront surtout les marchés russes et chinois qui seront visés par le CRT. Des actions digitales de communication et de promotion de la destination seront assurée par une agence spécialisée, indique le conseil.

par -

La Norvège a décidé de suspendre ses ventes d’armes et de munitions aux Emirats Arabes Unis afin d’éviter leur usage dans la guerre au Yémen, indique un communiqué du ministère des Affaires Etrangères norvégien relayé par l’agence Reuters.

Les Emirats font partie de la coalition formée en 2015 par l’Arabie Saoudite, et menant une guerre contre les groupes Houthis liés à l’Iran et contrôlant le nord du Yémen ainsi que sa capitale Sanaa, une guerre qui aurait fait plus de 10 000 morts et déplacé plus de 3 millions de civils.

Le ministère norvégien ne parle pas d’évidence d’usage de ces armes au Yémen, mais indique la présence d’un risque que ce soit le cas.

Tous les permis d’exportation d’armes aux EAU seront révoqués et aucune nouvelle licence ne sera accordée avant que la situation actuelle change, indique le ministère.

Les exportations norvégiennes d’armes et de munitions vers les Emirats sont passées de 41 à 79 millions de couronnes norvégiennes (9,7 millions de dollars) entre 2015 et 2016.

par -

Des réclamations de consommateurs déposées par HOP le 18 septembre dernier ont été entendues par le parquet de Nanterre, et ont mené à l’ouverture d’une enquête contre le fabricant américain d’imprimantes Epson, rapporte Euractiv relayant un article du JDLE.

Obsolescence programmée, c’est le sujet de l’enquête. Dans le menu, fausse indication de fin de vie de tampon absorbeur, blocage injustifié des impressions, hausse injustifiée des prix et baisse du volume des cartouches.

Une enquête préliminaire avait été confiée à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes française le 24 novembre dernier, une première à l’hexagone.

L’association HOP n’a pas manqué de viser également le fabriquant américain de smartphones Apple par une plainte déposée le 27 décembre dernier. Apple a publiquement reconnu avoir volontairement ralenti les batteries des anciens modèles de smartphone, une façon de pousser les consommateurs à acheter son nouveau modèle iPhone8.

Des sanctions lourdes attendent les entreprises frauduleuses

La loi française stipule une peine de deux ans de prison, de 300 000 euros d’amende, et peut aller jusqu’à 5% du chiffre d’affaire annuel moyen de l’entreprise frauduleuse si le recours à une technique, la volonté délibérée de réduire la durée de vie d’un appareil ou un résultat espéré est prouvé.

La France est le troisième pays après les Etats-Unis et Israël, dans lequel une affaire judiciaire a été lancée contre Apple pour fraude.

Souvent critiquée pour ses émissions de CO2, la Chine a fait de grands pas dans le développement des véhicules électriques.

La semaine dernière, la ville de Shenzhen a entamé sa transition totale avec une flotte de bus totalement électriques. Selon CleanTechnica, le nombre de bus électriques de la ville dépasse celui de tous les bus, électriques et conventionnels, des grandes métropoles américaines.

Le 27 décembre de l’année écoulée, la commission de transport de la ville de Shenzhen a déclaré avoir transformé la totalité de sa flotte de 16 359 bus en véhicules électriques. Prochaine étape, transformer tous les taxis de la ville en taxis électriques (63% de ces 17 000 taxis le sont déjà!).

La ville de New York compte, à titre de comparaison, 5710 bus (entre bus électriques et conventionnels). Los Angeles County en compte 2633, New Jersey 2392, Chicago 1864.

La Chine compte largement sur son constructeur local de véhicules électriques BYD qui occupe déjà 20% du marché chinois.

La transition se passe à un rythme plus lent aux Etats-Unis et en Europe. La Los Angeles Antelope Valley Transit Authority compte devenir la première compagnie de transport public totalement électrique aux Etats-Unis par l’acquisition de 85 bus électriques au cours des cinq prochaines années. Les taxis noirs de Londres, propriété du Chinois Geely (également propriétaire de Volvo) comptent également passer à l’électrique dans le future proche.

Le gouvernement américain a rejeté l’acquisition de la compagnie de transfert d’argent américaine MoneyGram par le chinois Ant Financial, pour des raisons liées à la sûreté nationale. C’est ce qu’on déclaré les deux compagnies ce mercredi 3 janvier.

L’affaire qui devait s’élever à 1,2 milliards de dollars représente un coup dur à Jack Ma, le directeur exécutif du géant chinois Alibaba Group Holding, rapporte Reuters. Ma, qui est également le propriétaire d’Ant Financial, cherchait à élargir la notoriété de sa compagnie afin de faire face à la concurrence rude de la part du rival local Tencent Holdings, propriétaire de la plateforme de paiement WeChat.

Jack Ma, un citoyen chinois qui pèse près de 40 milliards de dollars, avait promis à Donald Trump de créer un million de postes d’emploi aux Etats-Unis dans une réunion avec le président américain voilà une année.

La décision de l’administration Trump a coûté à MoneyGram une baisse de 8,5% de la valeur de ses actions qui passent à 12,06 dollars.

Les deux compagnies ont décidé de mettre fin à l’accord après que la comité des investissements étrangers des Etats-Unis (CFIUS) a rejeté les propositions pour des raisons de sécurité des données personnelles de citoyens américains détenues par MoneyGram, et qui pourraient être mises à la disposition de la Chine.

Cet échec fait partie d’une série d’échecs d’acquisitions de compagnies américaines par des géants chinois, suite aux décisions de la CFIUS. Ces acquisitions auraient pu concerné le géant américain des semi-conducteurs Lattice Semiconductor Corp par le chinois Canyon Bridge Capital Partners pour 1,3 milliards de dollars, l’assureur américain Genworth Financial Inc par China Oceanwide Holdings Group pour 2,7 milliards de dollars et la firme de marketing mobile AppLovin qui devait être rachetée par Orient Hontai Capital pour 1,4 milliards de dollars.

Si l’affaire avait réussi, Ant Financial aurait pu s’emparer d’un réseau de 350 000 points de transfert d’argent sur 200 pays dans le monde.

par -

Le PDG de la Société Nationale de Distribution des Pétroles AGIL, Nabil Smida, a rappelé que l’augmentation est le résultat de la régulation automatique des prix du pétrole qui a démarré en janvier 2016, et qui prend en considération la situation économique du pays et l’évolution des prix dans le monde.

Intervenant sur les ondes d’Express FM, Smida a indiqué que la SNDP s’empare de 40% du marché local de distribution des pétroles. Le chiffre d’affaires de la compagnie s’élève à 1,7 milliards de dinars en 2017, générant un bénéfice net de 17 millions de dinars.

Smida a également indiqué que la consommation nationale annuelle en essence et en gasoil s’élève à 3,281 millions de litres, et que la subvention pour les hydrocarbures devrait atteindre les 1,5 milliards de dinars durant l’année courante.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

La Guinée équatoriale a annoncé l'annulation de "tous les contrats" avec l'entreprise canadienne CHC Helicopters, fournisseur de services de transport et de maintenance pour...

Reseaux Sociaux

SPORT