AccueilPresse localeBCE reprend l'argumentaire de Taboubi, pour flinguer Chahed

BCE reprend l’argumentaire de Taboubi, pour flinguer Chahed

Le président de la République, Béji Caid Essebsi (BCE) est d’avis que la grève générale du 17 janvier 2019, décrétée par l’UGTT, ne sera pas une simple grève de plus. Il a dit lors de son allocution à l’occasion de la célébration du 8e anniversaire de la Révolution, ce lundi 14 janvier, que cette grève causera de gros dégâts similaires à ceux de 1978, jusqu’à impacter l’unité nationale.
Il a ajouté que contrairement à ce que le gouvernement a avancé, les demandes autour des augmentations salariales ne sont pas le motif principal de cette grève, mais bien a dégradation du pouvoir d’achat des Tunisiens, rapporte Mosaïque FM. Un argument que le leader de la centrale syndicale, Noureddine Taboubi, a dégainé hier samedi pour tenter de faire plier un Youssef Chahed inflexible, jusqu’ici.

- Publicité-

Voilà, maintenant on le sait : Taboubi n’a pas fait dernièrement tous ces déplacements au palais de Carthage pour rien ! Une prise de position de BCE qui a sans doute aussi des relents de règlement de compte avec son ex-poulain, de moins en moins discret sur ses intentions de tailler la route tout seul…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,572SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles