Chahed pourra-t-il faire ce que le patronat lui demande ?

Chahed pourra-t-il faire ce que le patronat lui demande ?

par -

Prenant part au séminaire sur les orientations de la loi des Finances 2019 qui se tient ce vendredi 14 septembre 2019 au Palais des congrès à Tunis, le président de l’UTICA, Samir Majoul, a déclaré : “Aujourd’hui la Tunisie souffre d’une situation économique difficile et compliquée qui s’explique notamment par de nombreux facteurs, citant à ce propos l’augmentation du déficit commercial, la dépréciation du dinar tunisien, l’endettement, les difficultés de financement, la prolifération de l’économie parallèle… Ces facteurs ont pesé lourdement sur les activités et le rendement des entreprises économiques. Les gouvernements successifs ont malheureusement traité ces gros  problèmes à travers le recours aux solutions de facilité dont de nouveaux impôts dans le secteur formel… Nous souhaitons que ce séminaire aboutisse à la mise en place de nouvelles approches. Nous avons besoin d’une série de mesures opérationnelles afin de redémarrer la machine économique et renforcer le rôle important joué par le secteur privé…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire