(MAJ) Côte d’Ivoire : Gbagbo, libre et allié à Bédié, pourrait changer...

(MAJ) Côte d’Ivoire : Gbagbo, libre et allié à Bédié, pourrait changer la donne !

par -

L’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, par qui la guerre de 2010-2011 était arrivée, avec son lot de morts (plus de 3000), a bénéficié ce vendredi 14 décembre 2018 d’une liberté provisoire, accordée par la Cour pénale internationale (CPI), rapporte Sénégo. Même jugement pour son acolyte, Charles Blé Goudé, le leader des fameux Jeunes patriotes et ex-ministre de la Jeunesse. Les deux hommes ont passé 7 ans derrière les barreaux, pour crimes contre l’humanité.

Mais ils devront attendre mars 2019 pour être fixés sur leur demande de libération définitive. Toutefois ce qu’on peut dire d’ores et déjà, c’est que la donne politique pourrait complètement changer en Côte d’Ivoire, vu que l’actuel président, le charismatique Alassane Outtara, l’homme de la réconciliation nationale, tire sa révérence après les deux mandats qui lui autorisent la Constitution. En effet Gbagbo n’a pas attendu sa sortie pour commencer à façonner son avenir politique, en s’alliant avec Henri Konan Bédié, à la tête du principal parti d’opposition du pays, le PDCI, dans la perspective de l‘élection présidentielle de 2020.
Je l’ai informé, il m’a donné son accord, récemment, pour contacter le FPI”, le parti bâti par Gbagbo, a confié Bédié dans un entretien diffusé dans la nuit de jeudi à vendredi sur France 24. Le PDCI a donc plaqué le parti au pouvoir, le Rassemblement des Républicains (RDR), piloté par le président Ouattara, pour pactiser avec le plus féroce adversaire de ce dernier. Un problème que le camp du chef de l’Etat devra affronter…

Mise à jour : « L’info de sa libération n’est pas confirmée par la CPI (…). prière de ne pas véhiculer de fausses informations », a déclaré vendredi 14 décembre 2018 Me Rodrigue Dadje, l’un des avocats de Gbagbo en Côte d’Ivoire. Pourtant il avait écrit un peu plus tôt dans la journée, sur sa page Facebook : « Gbagbo Libre ! Merci seigneur ». Idem pour l’épouse de l’ex-président, Simone Gbagbo, qui avait annoncé en milieu d’après-midi, devant la presse, la libération provisoire de son mari. La vidéo avait vite enflammé les réseaux sociaux, avant de disparaître du compte de l’ex-Première dame. En fait l’audience qui devait statuer sur la libération de Gbagbo a été reportée par la CPI…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire