Du carburant à partir de pneus usagés, des Egyptiens l’ont fait! (Vidéo)

Du carburant à partir de pneus usagés, des Egyptiens l’ont fait! (Vidéo)

par -

Un groupe d’étudiants en ingénierie au Caire a fabriqué une petite merveille capable de produire du diesel, du noir de carbone et de l’essence à partir de vieux pneus de voitures. “Le projet consiste à mettre les bouts de pneus dans le récipient. On place un feu en dessous du récipient qui chauffe les pneus, qui commenceront à s‘évaporer. On met la vapeur dans un condensateur, ce qui condense la vapeur, et le produit fini est du gazole. Il est très similaire au niveau des propriétés au diesel pur, et le carbone ou le charbon, reste à l’intérieur du récipient. Nous utilisons le gazole comme une alternative à l’essence dans les usines de ciment ou de briques. Nous utilisons le carbone ou l’anthracite dans la production d’encre ou comme matière première dans la production de pneus. Nous l’employons aussi pour les sols des stades. Ces produits ont plusieurs utilisations”, a confié à l’agence Reuters Mostafa Saeed Ali, étudiant en ingénierie, rapporte Africanews.

Les 12 étudiants s’étaient répartis en trois groupes pour un maximum d’efficacité. Le premier groupe avait la charge de la recherche et du design, le deuxième la conception et la production, et le troisième était allé à la chasse aux investisseurs pour financer le projet.

Il a fallu 10 mois de dur labeur – 3 pour la conceptualisation et 7 pour le montage de l’engin. Autre élément très important : le dispositif contribue à la réduction des déchets, un fléau en Egypte. En effet le pays des pharaons produit quelque 22 millions de tonnes de déchets par an, d’après les données publiées l’an dernier par le ministère de l’Environnement. ‘‘L’avantage environnemental est que nous recyclons les pneus usés au lieu de les jeter dans la rue, au lieu de polluer l’environnement. Nous les recyclons correctement de manière écologique. L’avantage industriel est que nous extrayons des produits essentiels, comme cette huile qui est très similaire au diesel, et nous les utilisons dans beaucoup d’usines de ciment ou de briques. Vous pouvez utiliser l’huile que nous produisons à la place du diesel pur ou de l’essence“, indique Saeed Ali…

A noter que les étudiants produisent actuellement du carburant alternatif dans leur petit coin et sont en quête d’investisseurs pour développer leur business. Une affaire qui peut très vite se transformer en poule aux oeufs d’or dans un pays où la population explose, avec les problèmes de pollution qui vont avec…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire