AccueilLa UNEIl faudrait un miracle pour que Karoui s'en tire...

Il faudrait un miracle pour que Karoui s’en tire…

L’audition de Nabil Karoui par le pôle judiciaire ‎économique et financier a été reportée, au 23 juillet ‎prochain, a fait savoir, vendredi 12 juillet 2019, Me Kamel ben Massoud, ‎membre du collectif de défense.‎
 » Nabil Karoui sera maintenu en liberté « , a-t-il assuré dans ‎une déclaration à TAP, faisant remarquer que le pôle avait ‎maintenu les mesures préventives prises à son encontre, ‎concernant notamment l’interdiction de voyage et le gel de ‎ses avoirs.‎
‎ » Initialement prévue ce vendredi, l’audition de mon client ‎a été reportée au 23 juillet courant en raison d’un grand ‎nombre de preuves dans le dossier « , a encore souligné Me ‎Ben Massoud.‎
D’après la même source, son frère Ghazi Karoui sera entendu lundi ‎prochain pour les mêmes chefs d’inculpation. La défense ‎va réclamer un report de l’audition.‎

- Publicité-

Le parquet du Pôle judiciaire, économique et financier a décidé ‎d’adresser plusieurs chefs d’accusation à Nabil Karoui et Ghazi ‎Karoui dont celui de blanchiment d’argent, sur la base ‎d’investigations menées dans l’affaire les concernant.‎
‎ » Le juge d’instruction en charge de l’affaire a décidé de prendre ‎des mesures préventives à l’encontre des deux frères Karoui, ‎lesquelles concernent l’interdiction de voyage et le gel des avoirs, et ‎ce, depuis le 28 juin dernier « , lit-on dans un communiqué du Pôle.‎
L’organisation  » I Watch  » avait déposé une plainte, le 2 septembre ‎‎2016, près le Pôle judiciaire, contre les deux frères Karoui pour ‎suspicion de blanchiment d’argent par l’intermédiaire des sociétés ‎qu’ils détiennent au Maroc, en Algérie et au Luxembourg.
Le ‎procureur de la République près le Pôle judiciaire avait ouvert une ‎enquête à la suite de cette plainte.‎

C’est du lourd

Selon des sources bien informées, après les investigations menées ‎dans le cadre de cette affaire, le juge d’instruction près le Pôle ‎judiciaire en charge du dossier a décidé d’adresser l’accusation de ‎blanchiment d’argent aggravé (récidive) à Nabil et Ghazi Karoui et ‎d’avoir profité des facilités que leur procure l’exercice de leur ‎activité professionnelle, conformément aux dispositions de la loi ‎organique n° 2015-26 du 7 août 2015, relative à la lutte contre le ‎terrorisme et la répression du blanchiment d’argent.‎
Il a été décidé également d’interdire de voyage les deux prévenus ‎ainsi que le gel de leurs biens mobiliers et immobiliers et leurs ‎avoirs financiers.‎

Des commissions rogatoires ont été adressées aux autorités ‎judiciaires du Maroc, de l’Algérie et du Luxembourg pour enquêter ‎sur les activités des deux frères Karoui, sur les sociétés qu’ils gèrent ‎et sur celles dans lesquelles ils détiennent une part du capital.
Il ‎s’agit également d’enquêter sur leurs biens mobiliers et immobiliers ‎qui se trouvent en dehors du territoire tunisien.‎
Le juge d’instruction a également adressé une correspondance à la ‎Banque centrale pour s’informer sur les modalités utilisées par les ‎deux prévenus pour le transfert d’argent à l’étranger.‎

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,433SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles