La Corée du Sud, une amie qui nous veut du bien

La Corée du Sud, une amie qui nous veut du bien

par -

L’agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) en Tunisie a co-organisé avec l’Unité de l’Administration électronique du Ministère de la Fonction Publique, de la Modernisation de l’Administration et des Politiques Publiques et Korea University une session de formation au profit des fonctionnaires de différents ministères qui a eu lieu du 20 au 23 Août 2019.

Cette session s’inscrit dans le cadre du programme de renforcement des capacités intitulé « CAPACITY BUILDING PROGRAM ON THE E-GOVERNMENT AND PUBLIC SECTOR REFORM FOR PUBLIC OFFICIALS FOR TUNISIA ».

L’objectif de cette formation est de partager l’expérience avancée de la Corée du Sud dans le développement du gouvernement électronique et l’innovation gouvernementale.

L’Institut de coopération internationale pour le développement de l’Université de Corée est le responsable de la formation, animée par un groupe de professeurs éminents en administration publique.

A travers ces session de formations, la KOICA souhaite donner un aperçu et comparer le système d’E-gouvernement tunisien et ses opérations avec la Corée dans le but de renforcer le gouvernement électronique en Tunisie en améliorant la capacité des fonctionnaires du secteur public, a indiqué Moonjung Choi, Directrice Pays de la KOICA en Tunisie.

Le programme de renforcement des capacités se déroule sur une période de 3 années (2017-2019) incluant des visites de formation en Corée et en Tunisie ainsi que des missions de consulting et de partage des connaissances entre les deux pays. 99 fonctionnaires d’Etat représentant les différents ministères en Tunisie ont bénéficié de cette formation. La dernière session de cette formation s’est déroulée en Tunisie avec la participation de 33 fonctionnaires d’Etat dont 40% étaient des femmes.

Choi Koo Rae, Ambassadeur de la République de Corée en Tunisie et Nizar Kharbech, Chef de cabinet auprès du Ministère de la Fonction Publique, de la Modernisation de l’Administration et des Politiques Publiques et Moonjung Choi, Directrice Pays de la KOICA en Tunisie ont participé le 23 Août 2019 à la cérémonie de clôture de cette session.

Le programme de coopération entre la Tunisie et la République de la Corée en matière d’administration électronique date depuis une dizaine d’années et se renforce jour après jour grâce aux efforts des deux pays et surtout l’appui de la KOICA qui n’épargne aucun effort pour offrir de nouvelles opportunités et voies de coopération et de collaboration avec l’administration tunisienne» a déclaré Nizar Kharbech à African Manager .

Il est à rappeler que la coopération entre la KOICA et la Tunisie a donné naissance à deux grands projets comme TUNEPS et E-people.

Pour sa part, l’ambassadeur de la Corée du Sud à Tunis, Cho Koo Rae, a souligné que la Tunisie est considérée comme un modèle de démocratisation réussi dans la région MENA. Avec des indicateurs notables, la Tunisie est bien classée dans l’indice E-Gov des Nations Unies et a augmenté son indice de démocratie. Il a ensuite rajouté que la série de renforcement des capacités en matière de réforme du secteur public exercera une influence favorable sur le plan de développement et renforcera la démocratisation de la République tunisienne.

Pour rappel, la KOICA a été créé en 1991 par le ministère sud-coréen des Affaires étrangères comme une organisation gouvernementale pour l’aide publique au développement (APD) dans le but d’améliorer l’efficacité des programmes d’aide de la subvention de la Corée du Sud pour les pays en voie de développement en mettant en œuvre l’aide de la subvention du gouvernement et des programmes de coopération technique.

Présent dans 44 pays, la KOICA vise à partager les expériences de développement économique coréenne.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire