La crise économique fait capoter les plans de Sidenor

La crise économique fait capoter les plans de Sidenor

par -

La Bourse de Tunis a été saisie le 9 novembre dernier par un courrier du président du conseil d’administration de la société Sidenor l’informant qu’il a été décidé de reporter son introduction en bourse, initialement prévue sur le marché principal, apprend Africanmanager.

Une source à la Bourse a par ailleurs indiqué à Africanmanager que l’introduction en bourse de Sidenor a été reportée pour des raisons en rapport avec la crise financière et la conjoncture économique qui sévit dans le pays depuis des années. Nous apprenons également que le management de la société a jugé que cette introduction serait inutile et ne va rien apporter à la société et qu’il faut encore attendre. “Ce n’est pas le moment“, assure notre source, qui a choisi l’anonymat.

Il est à rappeler à ce propos que le Conseil d’Administration de la Bourse, lors de sa réunion du 19 juillet 2018, a donné son aval à ladite société pour l’admission au Marché Principal de la Cote de la Bourse des 34 500 000 actions constituant le capital actuel de Sidenor, ainsi que les 2 100 000 actions nouvelles souscrites à émettre dans le cadre de l’augmentation de capital, soit au total 36 600 000 actions de nominal un dinar chacune.

Ainsi, l’Offre globale avait porté sur 11 100 000 actions (composée de 9 000 000 d’actions anciennes et 2 100 000 actions nouvelles à émettre), soit 30,3% du capital social.

Fondé en 1993, Sidenor est l’un des principaux producteurs de ronds à béton en barres et en bobine (aussi appelé fer à béton) et de fil machine en Tunisie. Premier laminoir privé en Tunisie, Sidenor atteint aujourd´hui une capacité de production de 200.000 tonnes/an.

Filiale du Groupe Mokhtar, un important groupe industriel tunisien, Sidenor ne cesse de développer depuis plus de 20 ans une expertise technique et opérationnelle la positionnant comme acteur incontournable dans le secteur de la sidérurgie.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire