Le “deal” entre Ennahdha et Chahed

Le “deal” entre Ennahdha et Chahed

par -

Le député Badreddine Abdelkefi (bloc d’Ennahdha) a exprimé le soutien absolu du groupe parlementaire au gouvernement, Youssef Chahed et le remaniement ministériel qu’il avait proposé.
Le groupe parlementaire Ennahdha votera la confiance au gouvernement, lundi, lors de la séance plénière, a-t-il ajouté.

Abdelkefi a rappelé, dans une déclaration à l’agence TAP, qu’Ennahdha fait partie du gouvernement et soutient la stabilité gouvernementale et sociale, particulièrement à l’approche de l’échéance électorale de 2019.

Interrogé sur le nombre relativement élevé des membres du gouvernement, le député a estimé que “ce nombre a été imposé par des conditions politiques vu que le chef du gouvernement cherche un soutien politique fort qui appuie l’action gouvernementale“.

Il a, d’autre part, souligné la nécessité pour les ministres et secrétaires d’Etat proposés de commencer immédiatement le travail et prouver leur efficacité dans les missions qui leur ont été attribuées.

De son côté, la députée Nadia Zangar (bloc Al-Horra de Machrou Tounes) a affirmé que le bloc va voter en faveur du gouvernement afin de garantir la stabilité gouvernementale malgré les réserves émises par le groupe parlementaire concernant certains ministres proposés, tel que le secrétaire d’Etat à la jeunesse et au sport, Ahmed Gaâloul, qui, a-t-elle dit, fait l’objet de suspicions de corruption et de mauvaise gestion.

Pour Mustapha Ben Ahmed, président du bloc de la Coalition nationale, son groupe soutient la stabilité gouvernementale. Il affirme que “tout porte à croire que les ministres proposés dans ce remaniement obtiendront le vote de confiance de la majorité des députés”.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire