Le président de la CAF arrêté à Paris pour une affaire de...

Le président de la CAF arrêté à Paris pour une affaire de corruption

par -

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a été interpelé ce jeudi 6 juin 2019 au matin à Paris, d’après Jeune Afrique. Il s’est rendu dans la capitale française pour prendre part au congrès de la FIFA. Ahmad a été cueilli vers 8h30 à l’hôtel de Berri, par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif), d’après le magazine panafricain.

Il devra s’expliquer sur un contrat avec l’équipementier allemand Puma que la CAF a décidé de rompre sans préavis pour signer avec la société Technical Steel, installée à la Seyne-sur-Mer, en France. D’après l’ex-secrétaire général de la CAF, Amr Fahmy, l’actuel patron du football africain aurait pris cette décision pour servir les intérêts d’un des responsables de l’entreprise française, un proche. « Toutes les décisions ont été prises de manière collégiale » et « transparente », avait pourtant argué Ahmad pour sa défense, en avril dernier…

Cette affaire aura un fort écho en Tunisie, qui bruisse encore de la décision de la CAF de faire rejouer la finale retour de la Ligue des champions africaine, entre l’Espérance sportive de Tunis (EST) et le Wydad Casablanca…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire