Tags Posts tagged with "forces de l’ordre"

forces de l’ordre

par -

Les forces de l’ordre, tous corps confondus, seront déployées bientôt à l’île de Kerkennah pour combler le vide sécuritaire et lutter contre le crime organisé“, a déclaré lundi 04 juin 2018 le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, sur fond du drame maritime de Kerkennah.
Une embarcation de fortune a coulé dans la nuit de samedi à dimanche à 5 miles nautiques de l’île de Kerkennah. Selon un dernier bilan, 48 personnes ont trouvé la mort dans ce naufrage. Sur un total d’environ 200 passagers, 68 ont été secourus. Des dizaines de migrants irréguliers de différentes nationalités africaines étaient à bord du bateau.
La traite des êtres humains est le commerce de la mort “, a lancé Lotfi Brahem lors d’une visite inopinée dans le gouvernorat de Sfax.
Les institutions sécuritaire et militaire sont à pied d’œuvre pour lutter contre l’émigration irrégulière et traquer les passeurs “, a-t-il souligné au cours d’une réunion extraordinaire du Conseil régional de sécurité organisée sur fond de cette traversée de la mort.
Lors d’une réunion sécuritaire à la Kasbah, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a décidé ce lundi la création d’une commission de crise pour mieux encadrer les familles et les rescapés de ce naufrage.
Il a également donné ses instructions pour mobiliser tous les moyens nécessaires pour mener à bien les opérations de recherche des disparus.
Il a aussi mis l’accent sur la nécessité de mettre en œuvre les décisions prises lors des précédents conseils ministériels et relatives à la poursuite des réseaux des passeurs en Méditerranée et de remédier aux défaillances qui ont été à l’origine de l’accident.

par -

La vie a repris son cours normal à Tataouine, mardi matin, après l’intervention des forces de l’ordre, durant la nuit précédente, pour enlever les barricades bloquant les routes principales érigées par les protestataires.

En même temps, il a été procédé à l’arrestation d’un présumé agresseur qui aurait lancé une brique contre une patrouille de la Garde nationale. Un agent touché à la tête (au niveau de l’oreille) a subi une intervention chirurgicale à l’hôpital régional.

Le gouverneur de Tataouine a tenu une rencontre, lundi soir, avec les membres de la coordination d’El Kamour qui réclament la libération du porte-parole de leur mouvement, Tarak Haddad, tout en appelant à manifester pacifiquement. Auparavant, le gouverneur a reçu la mère de Tarak Haddad.

Depuis samedi 31 mars 2018, la ville de Tataouine est paralysée par les protestations des sans emploi qui réclament l’application de l’accord d’El Kamour du 16 juin 2017 et, notamment, le recrutement de mille personnes au sein de la société de l’environnement et l’allocation d’un fonds de l’investissement et du développement.

par -

Des affrontements ont éclaté ce jeudi 12 octobre 2017 entre de jeunes manifestants et des agents des forces de l’ordre dans  la délégation de Souk Lahad, relevant du gouvernorat de Kébili, rapporte Mosaïque fm.

Ces protestations interviennent suite au décès de deux jeunes de la région dans la collision entre une frégate de la marine nationale et une embarcation de migrants clandestins dimanche dernier, ajoute la même source.

par -
Certains habitants de la région de Ouchteta du gouvernorat de Jendouba

Les unités de la garde nationale dans le gouvernorat de Sfax ont fait évacuer, ce mercredi, par la force, le sit-in observé par des chômeurs près de l’usine de la Société Industrielle d’Acide Phosphorique et d’Engrais (SIAPE). Des échauffourées ont éclaté entre les manifestants et la police, engendrant des tensions parmi les habitants des quartiers avoisinants qui ont exprimé leur colère contre ce qu’ils qualifient d’ ” usage excessif de gaz lacrymogène “.
Le porte-parole du district de la garde nationale à Sfax, le colonel Foued Hamdi, a démenti les informations relayées par certains médias faisant état d’une course-poursuite contre les manifestants dans les cités Badrani et Nasr.
Il a indiqué à la TAP que les unités de la garde nationale ont eu recours à la force afin d’assurer la réouverture de la SIAPE dont les activités sont bloquées depuis le 6 septembre.
Après avoir été évacués une première fois vers 3h30 du matin, les protestataires ont repris leur sit-in vers 7h00, bloquant la RN1 à 1km de la société. Les forces de la garde nationale sont intervenues en tirant du gaz lacrymogène sans toucher les quartiers avoisinants, a expliqué colonel Hamdi.
Aucun manifestant n’a été arrêté et la direction de la SIAPE a déposé une plainte contre certains manifestants, a ajouté colonel Hamdi.

par -

Les agents de la sûreté et de la garde nationale à Gabes ont organisé ce mardi 17 janvier 2017 un rassemblement qui s’est transformé en une marche de protestation en direction du siège du gouvernorat.
Selon Shems fm, les agents ont protesté contre un éventuel retour des terroristes tunisiens des zones de conflit. Pour ces protestataires, ces éléments représentent une menace pour la sécurité du pays.

par -

Les unités sécuritaires ont arrêté cinq jeunes soupçonnés d’avoir bloqué la route à la cité Ennour en brûlant des pneus et en jetant des pierres sur les forces de l’ordre, rapporte Mosaïque fm.

Des forces de sécurité ont été déployées devant les surfaces commerciales dans la cité en question pour contrer toute tentative de saccage. Des commerces ont été pillés par des délinquants suite aux émeutes qui ont eu lieu hier 3 janvier 2017, a ajouté la même source.

par -

Une manifestation a eu lieu mercredi 28 septembre dans la banlieue de San Diego, en Californie, après la mort d’un homme noir non armé tué dans la nuit de mardi à mercredi par les forces de l’ordre, rapporte ce jeudi 29 septembre 2016 le Nouvel Observateur. Après vérification, il s’est avéré qu’il n’avait à la main qu’une cigarette électronique…

L’homme, qui aurait souffert de troubles mentaux, a été formellement identifié par la police comme Alfred Olango, âgé de 38 ans et résident d’El Cajon, à environ 20 kilomètres de San Diego.

Alfred Olango a été tué après que la police a reçu un appel décrivant un homme au comportement erratique au milieu de la circulation routière. Des centaines de manifestants ont défilé mercredi dans le calme à El Cajon, bloquant à un moment un croisement et faisant face à des policiers en tenue anti-émeute, a ajouté la même source.

par -

L’activiste Silvanos Mudzova a déclaré à la chaîne BBC qu’il a été enlevé par des hommes armés qui lui ont bandé les yeux et l’ont torturé avec des objets tranchants.

L’opposant de Robert Mugabe assure aussi avoir été électrocuté sur plusieurs parties de son corps, y compris ses organes génitaux. Il est actuellement hospitalisé.

Il raconte que ses agresseurs l’ont interrogé : ils voulaient savoir qui finance son groupe de pression Tajamuka et pourquoi il mène une campagne acharnée contre le gouvernement du président Robert Mugabe, a relevé la même source.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public dimanche 19 juin 2016  sur sa page Facebook, que le directeur général de la sûreté nationale, Abderrahmane Belhadj, a effectué une visite d’inspection de différentes formations sécuritaires du district de Gafsa.

Abderrahmane Belhadj a aussi inspecté les forces de l’ordre dans les gouvernorats de Kairouan et de Sidi Bouzid et a pris connaissance de leurs conditions de travail.

par -

Des affrontements ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi à Kerkennah entre policiers et manifestants, après que ces derniers aient bloqué l’arrivée de six camions de la compagnie Petrofac depuis le port de Sidi Youssef, précise vendredi le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.
Des actes de vandalisme et de violence se sont produits dans région où plusieurs protestataires rassemblés devant le port, ont jeté différents objets et lancé des bonbonnes de gaz en feu en direction des agents de l’ordre. Face à cette situation, les unités de sécurité sont  intervenues conformément aux dispositions de la loi en vigueur pour disperser les manifestants, réouvrir la route et rétablir la circulation, apprend-on de même source. Le département de l’Intérieur appelle dans ce communiqué, à  faire prévaloir l’intérêt général du pays et à s’attacher à la voie du dialogue pour parvenir à un compromis au service du citoyen et de la collectivité nationale. Une grève générale a été observée mardi à Kerkennah, théâtre  depuis plusieurs jours de tensions, suite à l’intervention des forces de sécurité, le 3 avril, pour disperser un sit-in de chômeurs devant les locaux de l’entreprise Petrofac.

TAP

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Cela faisait trois ans que Barack Obama n'avait pas foulé la terre de ses ancêtres. Depuis dimanche, l'ancien président américain est au Kenya, pays...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'attaquant portugais Cristiano Ronaldo a déclaré lundi qu'il voulait réussir son passage à la Juventus de Turin qu'il a rejoint cet été en provenance du Real...