Peugeot baisse de 45 % et Mahindra augmente de 345 %

Peugeot baisse de 45 % et Mahindra augmente de 345 %

par -

A la fin des deux premiers mois de l’année en cours, 219, les concessionnaires automobiles tunisiens ont pu immatriculer 6.490 nouveaux véhicules. La baisse du marché des automobiles continue donc et les immatriculations baissent déjà de 18 % en deux mois. Et si la marque japonaise Isuzu se place au top des meilleures ventes de véhicules légers avec 875 nouvelles immatriculations en deux mois, ses ventes enregistrent une baisse de 20 % par rapport à la même période de 2018. En face, la sud-coréenne Kia, classée 2ème au palmarès des meilleures ventes, haussait ses ventes de 21 %.

Passé de Kia chez Hyundai, Mehdi Mahjoub ne devrait pas être étranger à la hausse de 83 % des ventes et épingle déjà l’autre marque Sud-coréenne, en 3ème place du podium et première place du segment des voitures particulières. Kia est suivi sur ce segment par Hyundai qui enregistrait les deuxièmes meilleures ventes du marché. Un Podium où on ne retrouve les voitures européennes qu’en 4ème (Renault avec 518 nouvelles immatriculations, en baisse de 15 %) et en 5ème placeS (Peugeot avec seulement 366 nouvelles immatriculations et en baisse de 45 % de ses ventes. Fiat (339 nouvelles immatriculations) fait tout de même légèrement mieux que Citroën (324 nouvelles ventes).

La 3ème place est désormais occupée par l’autre asiatique Mahindra (351 nouvelles immatriculations), dont les ventes s’envolaient carrément de 374 % au terme des deux premiers mois de 2018. Le marché tunisien des véhicules légers file ainsi de jour en jour d’entre les mains des Européens, où il n’y a que l’allemande Seat qui tire son épingle du jeu et enregistre une hausse de 84 % de ses nouvelles immatriculations. C’est uniquement dans le segment des grosses berlines que les Européennes restent toujours leaders du marché tunisien. C’est en effet la Mercedes Benz qui réalisait les meilleures ventes du segment, avec 63 nouvelles immatriculations représentant 1 % du marché, suivie par l’autre allemande BMW qui débute l’année 2019 avec une baisse de 29 % de ses ventes en Tunisie.

Au niveau des concessionnaires et avec une seule marque, City Cars a vendu plus que Hyundai Motors et nettement plus qu’Artes ou Stafim.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire