Raffarin n’est pas satisfait du partenariat UE-Tunisie et le dit (Vidéo)

Raffarin n’est pas satisfait du partenariat UE-Tunisie et le dit (Vidéo)

par -

Jean-Pierre Raffarin, ex-sénateur français et ancien Premier ministre de Jacques Chirac, séjourne actuellement en Tunisie. L’occasion de prendre le pouls de la jeune démocratie et d’aborder, avec les autorités tunisiennes, quelques sujets clés du partenariat avec l’Union européenne. L’occasion aussi d’aborder sans détour les ratés de cette coopération. «Aujourd’hui, il n’y a pas beaucoup de bonnes nouvelles. De mon point de vue, il y a deux bonnes nouvelles. D’abord le consensus sur le fait que les femmes ont un rôle important à jouer et ça c’est l’exemple tunisien. Je pense qu’il y a un exemple tunisien à reprendre : l’émergence des femmes non seulement dans le débat politique mais aussi dans le débat social. Ensuite, il y a aussi l’importance de protéger la planète. On est tous en charge d’une planète qui s’abîme», a dit Raffarin ce jeudi 13 juin sur Express FM.

Au sujet du plan Juncker, le sénateur est très clair : Il n’y a pas de partenariat Union européenne (UE)-Tunisie dans ce dispositif, et ça pose problème. Selon lui la Tunisie n’est pas assez présente dans l’agenda des Européens et il faut corriger ça. Rappelons que le plan Juncker, dénommé aussi «Plan d’investissement pour l’Europe», a trois axes : Faire sauter les freins à l’investissement, rendre les projets d’investissement plus visibles et accroître l’assistance technique, mieux gérer les ressources financières.

Enfin Raffarin a dit ceci : «Je crois beaucoup en l’avenir de la Tunisie qui a des atouts considérables. Il est clair que l’avenir de la Tunisie dépend de l’avenir de l’Algérie et de la Libye. Je reviendrai au mois de  juillet pour une action très importante que nous avons engagée sur les questions de formation professionnelle pour aider les jeunes Tunisiens. La Tunisie n’est pas un petit pays qui se cherche. C’est plutôt un pays qui cherche à valoriser ses ambitions».

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire