AccueilActualitésTunisie : L'UE s'explique, s'engage et redonne l'espérance

Tunisie : L’UE s’explique, s’engage et redonne l’espérance

La Tunisie est un partenaire très proche de l’Union européenne. Son inclusion dans la liste des pays exposés au risque de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme ne remet aucunement en question l’engagement au plus haut niveau de l’Union européenne pour le partenariat privilégié UE-Tunisie.

- Publicité-

La lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme est une priorité partagée par l’Union européenne et la Tunisie.

Le Groupe d’Action Financière (GAFI)* a identifié des carences stratégiques de la part de la Tunisie dans ce domaine. Notre objectif commun est que la Tunisie remplisse rapidement ses engagements au titre du plan d’action agréé avec le GAFI, et sorte de la liste du GAFI, ainsi que de la liste de l’Union européenne, aussi vite que possible.

Des progrès significatifs ont d’ailleurs déjà été accomplis par la Tunisie au cours des dernières semaines, et nous nous engageons à renforcer notre appui aux efforts de notre partenaire tunisien.

* Le GAFI est un organisme intergouvernemental qui compte actuellement 37 membres : Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Commission européenne, Conseil de coopération du Golfe, République de Corée, Danemark, Espagne, Etats-Unis, Fédération de Russie, Finlande, France, Grèce, Hong Kong, Inde, Irlande, Islande, Italie, Japon, Luxembourg, Malaisie, Mexique, Norvège, Nouvelle-Zélande, Royaume des Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Singapour, Suède, Suisse, Turquie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,452SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles