16 C
Tunisie
jeudi 22 octobre 2020
Accueil Actualités Saidane répond à ses détracteurs, persiste et signe !

Saidane répond à ses détracteurs, persiste et signe !

En réaction aux récentes campagnes de dénigrement sur les réseaux sociaux suite à ses déclarations sur le recours à la planche à billets de la part du ministère des Finances et de la Banque centrale, l’expert en économie Ezzeddine Saidane a publié sur sa page officielle Facebook des informations encore plus précises pour justifier ses propos :

- Publicité-

«  Je remercie tous ceux qui ont écrit des commentaires méchants à mon égard. Voici maintenant les chiffres (sources exclusives BCT, Ministère des Finances, INS) :

* Encours des crédits accordés par les banques tunisiennes et les assurances à l’Etat : Plus de 21 milliards de Dinars (21 mille milliards de millimes), Sur les 21 milliards de Dinars 15 milliards de Dinars ont été refinancés par la BCT,

* Sur quelles ressources la BCT refinance-t-elle les banques. Evidemment par la création monétaire c’est-à-dire par la planche à billets, c’est-à-dire par de l’inflation 4- 45% des dépenses de l’Etat sont des salaires.

* Les salaires sont pour une grande partie payés par la planche à billets.

* Si la journaliste (qui est brillante par ailleurs) n’a pas pu saisir la notion de création monétaire « ex-nihilo » par la BCT et a interprété cela comme de l’impression de billets de banque, ceci ne change rien à la réalité et à la situation triste et misérable du pays.

*J’avais déjà annoncé que le 6 mars que l’Etat avait emprunté aux banques 600 millions de Dinars, totalement refinancés par la BCT pour payer les salaires. Personne n’avait nié ou commenté.

* J’avais aussi annoncé que le 10 avril l’Etat avait emprunté aux banques 475 millions de Dinars, toujours refinancés par la BCT pour payer les salaires, toujours pas de commentaires ou dément.

* Même scénario en juin. Je vous remercie tous pour votre méchanceté à mon égard. Vous savez très bien que je sais ce que je dis. Vous savez très bien que les postes, quels qu’ils soient, ne m’intéressent pas. Je vous les laisse avec plaisir. Et je vous mets au défi de me contredire ou de contester ces chiffres. Allez voir les sites de la BCT, du Min des Fin et de l’INS», a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,330SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles