AccueilPresse localeC'est pas ce que Chahed, Ghannouchi et les autres voulaient entendre

C’est pas ce que Chahed, Ghannouchi et les autres voulaient entendre

Le discours du chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, ce samedi 6 avril 2019 lors de l’ouverture du Congrès électif de Nidaa Tounes, à Monastir, était sans doute le clou de cette manifestation, même si les militants attendent d’autres changements annoncés la veille. BCE, fondateur du parti et qui reste son président d’honneur, n’a pas pu éviter le sujet de sa candidature à la présidentielle de cette année. Mais il y est allé tout en nuances, pour ceux qui comprennent, et a in fine laissé grande ouverte la question…

- Publicité-

« Le pays a besoin de changement, et je ne voudrais pas me présenter à la présidentielle, parce que la Tunisie ne manque pas de compétences mais malheureusement elles ne gouvernent pas et vivent à l’étranger« , a déclaré le président de la République, qui a appelé ces gens à rentrer au bercail pour servir leur patrie, rapporte Mosaïque Fm.

Des propos qui appellent quelques commentaires. D’abord Essebsi n’a pas dit ‘Je ne vais pas me présenter à la présidentielle’ mais bien « Je ne voudrais pas…« . Ce qui signifie, clairement, qu’il peut tout à fait revenir dans quelques mois pour dire : ‘Je ne voulais pas y aller mais les circonstancielles m’obligent à me jeter à l’eau, pour le bien du pays’. Donc ceux qui veulent le voir tirer sa révérence auraient tort de tirer des conclusions, le vieux briscard n’a pas dit son dernier mot…

L’autre énigme de son discours c’est l’histoire des sauveurs du pays qui ne se trouveraient pas dans les cercles du pouvoir et qui seraient à l’étranger. C’est une manière de discréditer tous ceux qui s’agitent actuellement sur la scène politique locale et de leur dénier la capacité à piloter le pays, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, y compris. Et par là même le chef de l’Etat s’aménage une possibilité de rempiler en 2019, au motif que tous ceux qui sont en place ne seraient pas à la hauteur. C’est la deuxième démonstration sur le fait que BCE n’a jusqu’ici renoncé à rien !

1 COMMENTAIRE

  1. il a raison les véritables compétences sont à l’étranger ! les autres sont des pantins désarticulés qui brassent de l’air

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,459SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles