Saïd Aïdi : Nous sommes assis sur un volcan

Saïd Aïdi : Nous sommes assis sur un volcan

par -

L’ancien ministre Saïd Aïdi, qui a quitté Nidaa Tounes pour tailler la route tout seul, avec sa formation Beni Watani, a donné son sentiment sur la crise sociale larvée accentuée par les effets de la Loi de finances 2018. Il a posté ceci sur sa page Facebook hier dimanche 07 janvier 2018 dans la soirée :”La situation économique et sociale du pays est très critique. Nous nous endormons sur un volcan. Pour la première fois depuis 2011, un sentiment d’instabilité, ce sentiment précurseur des révoltes existe à un degré très grave dans le pays (…) Oui la Tunisie se relèvera et avancera malgré, mais certainement pas grâce à, l’esprit de ce gouvernement“.

A propos du rendement de l’équipe de Youssef Chahed, Saïd Aïdi dit : “Ce gouvernement fait preuve de beaucoup de légèreté et ce n’est pas une politique basée principalement sur la propagande qui éliminera ce risque d’explosion sociale. Un gouvernement sans vision et à court d’idées, un gouvernement qui, jour après jour, se contente des effets d’annonce sans suite, un gouvernement incapable de négocier et de constituer une force de proposition et d’équilibre face à ses interlocuteurs nationaux et internationaux, un gouvernement dont la constitution est le fruit de petits compromis et de grandes compromissions, un gouvernement qui est chaque jour un peu plus déconnecté de la dure réalité du citoyen. Ce gouvernement s’acharne à continuer sa politique de l’autruche et de fuite en avant alors que le pays est en ébullition“.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire