4 incendies en 48h, forcément ça interpelle et angoisse

4 incendies en 48h, forcément ça interpelle et angoisse

par -

Quatre incendies ont se sont déclenchés les 5 et 6 juin 2019 dont deux à Tunis, un à Siliana et un au Kef.

A Tunis, un incendie s’est déclaré dans le dépôt d’ordures de Borj Chakir mercredi 5 juin 2019. Malgré le fait que le lieu soit situé près de plusieurs quartiers résidentiels, le porte-parole de l’Office nationale de la protection civile a indiqué à la radio Mosaïque FM que l’incendie a été bien maitris;, le feu a consumé plus d’un hectare et demi du dépôt en question.

Un deuxième incendie s’est déclaré le 6 juin 2019 près du cimetière israélite de Borgel, en plein centre ville de Tunis; le feu n’a heureusement touché que 1000 mètres carrés d’herbes sèches et a été maitrisé avant d’atteindre les tombes.

Au Kef, cinq hectares d’orges ont été réduits en cendres par un incendie déclaré le 6 juin 2019 dans la région de Sidi Ahmed Salah; les citoyens sont allés à la rescousse des unités de la protection civile afin de maitriser le feu, le directeur régional de la protection civile a déclaré à la TAP que les causes de l’incendie n’ont pas été identifiées.

Le bilan le plus lourd a été enregistré à Siliana où 286 hectares de blé, estimés à plus de deux millions de dinars, ont été dévorés par le feu. L’incendie s’est déclaré jeudi 6 juin 2019 dans la région de Salah près du centre ville de Siliana et a été maitrisé avant d’atteindre les quartiers résidentiels.

Pour rappel, 135 incendies ont été enregistrés au cours des huit premiers mois de 2018, soit 60 de moins que le bilan de 2017.

Les superficies ravagées par les incendies ont atteint 362 hectares l’année précédente, contre 9604 hectares en 2017. Le nombre d’incendies a atteint un pic entre le 31 juillet et le 08 août 2018.

Le ministère avait établi une stratégie nationale de préservation des forêts contre les incendies, de 2015 à 2024, axée sur le renforcement de l’alerte précoce, l’intervention rapide, le développement de l’infrastructure de base, la maintenance périodique et le renforcement des compétences financières et humaines.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire