Cherif gâche la fête de Taboubi

Cherif gâche la fête de Taboubi

par -

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, est revenu sur un de ses thèmes de prédilection : Le nombre pléthorique d’agents de la fonction publique et son énorme coût pour le pays. Il a déclaré qu’à l’avenir il sera impossible pour l’Etat tunisien de porter sur son dos près de 700 mille fonctionnaires. «La Tunisie peut marcher avec 350 ou 400 mille fonctionnaires, tout le monde l’affirme !», a indiqué le président de la Conect ce vendredi 18 janvier 2019 sur Express FM. Il a même sa petite idée sur le paquet d’agents que l’Etat mettrait sur la touche : Une somme d’argent assez conséquente pour que ces fonctionnaires puissent se reconvertir dans autre chose.

Cherif a fait cette sortie au lendemain de la démonstration de force de l’UGTT, qui doit jubiler en ce moment même après le coup qu’elle a porté au gouvernement, et à l’économie du pays, avec la grève générale. Cette attaque de l’entrepreneur, alors que tous les autres évitent soigneusement de se frotter à la centrale syndicale, détonne. Mais il n’en est pas à sa première, et le fait que personne ne réplique à ses assauts est peut-être la preuve que son argumentaire est solide…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire