AccueilPresse localeLa petite-fille de Bourguiba tacle sévèrement Essebsi

La petite-fille de Bourguiba tacle sévèrement Essebsi

Mariem Aouiti Bourguiba, petite-fille du leader historique Habib Bourguiba et cadre à Afek Tounes, s’en est prise au chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi. Elle a déclaré dans un entretien avec le journal Hakaek online, publié vendredi 5 octobre 2018, que Essebsi avait surfé sur le nom de Bourguiba durant sa campagne électorale pour conquérir le pouvoir mais que son projet politique n’a rien à voir avec le bourguibisme, d’après elle.
Elle a cogné sur l’alliance entre Nidaa Tounes et Ennahdha, qu’elle a qualifié de «mascarade» vu qu’il n’y a aucune communauté de vues entre les deux formations. La dirigeante d’Afek Tounes a ajouté que le parti islamiste est aux antipodes des principes bourguibistes, ce qui est un danger pour les fondements du modèle social que Habib Bourguiba voulait mettre en place.

- Publicité-

Enfin, puisque c’est aussi une affaire éminemment politique et qu’il s’agit principalement de canarder l’offre de la concurrence tout en valorisant la sienne, Mariem Aouiti Bourguiba a affirmé que Afek Tounes est lui au coeur valeurs bourguibistes et que c’est un parti «libéral qui croit à l’importance de la liberté, du rôle de l’éducation dans les avancées de la société et de la santé gratuite».

A la décharge de BCE, c’est tout de même lui qui a aboli la circulaire interdisant le mariage entre une Tunisienne et un non-musulman et c’est encore lui qui a ouvert la porte de l’égalité homme-femme dans l’héritage, un vrai risque politique. Et Bourguiba n’aurait sans doute pas renié ces deux mini révolutions, qui pour le coup n’ont rien d’islamiste, s’il avait été dans les mêmes circonstances que Essebsi. Mais ça Mariem Aouiti s’est gardée de le dire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,458SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles