AccueilPresse localeL'insupportable justification de Mourou après les insultes d'hier (Vidéo)

L’insupportable justification de Mourou après les insultes d’hier (Vidéo)

Le premier vice-président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Abdelfattah Mourou, a évoqué ce jeudi 17 janvier 2019 le spectacle désolant que les députés du Front populaire et de la Coalition nationale ont servi hier au Parlement.
Pour tenter d’expliquer l’inexplicable, et de justifier l’injustifiable, Mourou a déclaré que ces débordements sont le produit d’une accumulation de choses. Il a, tout de même, ajouté qu’il aurait aimé éviter des échanges d’une telle violence. Il est surtout navré pour les insanités qui ont été lancées en direction du président de l’ARP, Mohamed Ennaceur…

- Publicité-

«Les empoignades qui se sont produites au sein de l’ARP sont le fruit de l’inconscience de certains députés. S’ajoute à cela une énorme tension au Parlement, à l’instar de ce qui se passe actuellement dans le pays. Par ailleurs il y a un climat de défiance au sein de l’Assemblée et chaque mot est interprété avec mauvaise foi», a affirmé Mourou sur Shems FM.

Rappelons que le feu a pris lors de la plénière consacrée à l’adoption des articles du projet de loi organique en lien avec la mise en place du programme «Amen Social» et les articles de la loi organique du budget. La séance a été levée suite à un affrontement entre des élus du Front populaire et de la Coalition nationale; le président de l’ARP, pris dans la tempête, a dû quitter les lieux. Des grossièretés ont été échangées entre Walid Jalled et Jilani Hammami, ils ont même failli en venir aux mains.
On notera aussi la furie de Hammami, député du FP, fonçant sur Ennaceur pour faire valoir son droit à prendre la parole et les horreurs débitées par Nizar Amami, élu du FP également… Bref, une triste journée de plus dans cette Assemblée de moins en moins respectée par ceux qui l’ont installée, les citoyens.

1 COMMENTAIRE

  1. La démocratie pour ceux qui la mérite. Des députés réputés pour leur mauvaise assiduité, mauvaise indiscipline, par le non respect des uns les autres, et par leurs sangs chauds, foutent la pagaille face aux caméras. Quel exemple pour le reste de la population qu’ils prétendent représenter ?
    Pour l’heure actuelle et en attendant que les gens s’éduquent à la démocratie, il vaut mieux un bon dictateur non corrompu, qu’un mauvais député dans une illusoire démocratie.
    Des images désolantes diffusées et vues par les grands et les petits, les amis et les ennemis et par tous ceux qui veulent rire d’une élite qui a mal à être dans sa peau. D’ailleurs, c’est une scène qu’en voit dans un nombre imports d’assemblais, autres que celles des députés, mais qui ne sont pas diffusées. Dommage que nous n’avons pas appris à nous écouter, à nous respecter les un les autres et à avoir le minimum de civisme, appelé démocratie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,459SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles