AccueilActualités(MAJ) Tunisie : Ayari claque la porte, même si l'ARP s'y oppose...

(MAJ) Tunisie : Ayari claque la porte, même si l’ARP s’y oppose demain

« C’est mesquin, c’est petit, c’est vil. Je suis dégouté, je ne reste pas« . C’est ce qu’a déclaré le gouverneur de la BCT, Chedli Ayari, à la fin de la séance d’audition de la CTAF sur la question du classement de la Tunisie en tant que pays à haut risque de blanchiment d’argent et financement  du terrorisme. Il évoquait ainsi toute la campagne de dénigrement orchestrée contre la BCT et son gouverneur.
« Excusez-moi si je parle ainsi mais j’ai mal pour mon pays. La Tunisie ne mérite pas ça« , a-t-il ajouté lors de cette intervention devant une commission manifestement convaincue que Ayari n’est qu’un bouc émissaire et convaincue aussi par les arguments de la CTAF qui ont démontré par l’écrit et le data show avoir toujours attiré l’attention du chef du gouvernement sur les risques de ne pas répondre aux requêtes du Gafi.
« Même si vous votez demain contre la demande de mon changement, j’ai décidé de ne pas rester à la BCT« . La plénière de demain, pour son changement, pourrait donc s’annoncer comme un Baroud d’honneur, le dernier de Chedli Ayari ????
- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,572SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles