Une offre que la Corée du Sud ne peut pas refuser

Une offre que la Corée du Sud ne peut pas refuser

par -

Le Forum économique tuniso-coréen a été organisé ce mercredi 19 décembre 2018, par l’UTICA, en collaboration avec le CEPEX et KOTRA (Korea Trade Investment Promotion Agency). Ce grand évènement intervient dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Il a pour objectif de présenter à la communauté d’affaires tunisienne les opportunités de coopération tuniso-coréennes et  d’identifier les nouveaux domaines de partenariat. Au programme de cette journée, des rencontres entre opérateurs économiques tunisiens et sud-coréens, notamment dans les secteurs du textile, technologies de l’information et de la communication (TIC), constructions et travaux publiques et industrie pharmaceutique.

Intervenant au cours de ce forum, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a appelé  les hommes d’affaires coréens à investir dans plusieurs domaines en Tunisie et à saisir les avantages fiscaux inscrits dans la loi sur l’investissement. Il a affirmé qu’une stratégie à long terme a été mise en place avec la Corée du Sud dont l’objectif est de renforcer la présence des investisseurs coréens dans notre pays. Il a appelé à intensifier l’échange de visites des délégations dans le domaine du commerce et de l’investissement, ainsi que les visites politiques de haut niveau. «Le gouvernement cherche à instaurer un partenariat équilibré selon le principe gagnant-gagnant et à ouvrir l’espace des affaires aux investisseurs sud-coréens», a-t-il dit.

Pour sa part, Lee Nak-Yon, Premier ministre coréen, a déclaré que «la révolution du jasmin, le nom de la fleur tunisienne, est devenue un symbole de la démocratie arabe. Mon pays veut  doubler ses investissements en Tunisie et nous incitons les hommes d’affaires coréens à tisser des partenariats avec leurs homologues tunisiens».
Le haut responsable coréen a souligné l’importance de développer le domaine des TIC en Tunisie, à l’instar du lancement, en juillet dernier, du projet pilote d’utilisation de drones pour une meilleure gestion des projets de développement, dans le secteur agricole.

De son côté, Hichem Elloumi, vice-président de l’UTICA, a souligné que la balance commerciale entre les deux pays est déficitaire. Il a précisé que la signature aujourd’hui de trois mémorandums d’entente balisera une nouvelle étape vers une coopération bilatérale plus solide.

On rappelle dans ce contexte qu’en 2017, l’échelle commerciale entre la Corée et la Tunisie était estimé à 180 millions de dollars, dont 130 millions dollars pour l’exportation et 50 millions dollars pour l’importation.
A noter que plus de 200 opérateurs des deux pays s’activant dans divers secteurs tels que l’agriculture et les TIC sont présents à cet événement. Trois protocoles d’entente ont été signés afin de renforcer la coopération économique entre les deux pays.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire